•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une candidate du Bloc se défend de publications discutables sur les réseaux sociaux

Photo officielle de Solange Thibodeau.

Solange Thibodeau est candidate dans la circonscription de Beauce, où le Bloc québécois a terminé loin derrière les conservateurs en 2019.

Photo : Bloc québécois

Solange Thibodeau est très active sur Facebook. La candidate bloquiste dans la circonscription de Beauce, conseillère municipale pour la ville de Saint-Georges, partage de nombreux articles sur la plateforme, que ce soit des publications culturelles, environnementales ou bien d'intérêt régional. De toutes ses publications, au moins trois, datant d’entre 2013 et 2019, peuvent faire sourciller.

En septembre 2013, elle a partagé un texte qui relatait quelques guerres.

Aujourd'hui, des experts et des têtes bien pensantes ne cessent de nous répéter que l'islam est la religion de la paix, et que la vaste majorité des musulmans ne désire que vivre en paix. Bien que cette information gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée, pouvait-on lire dans ce texte, qui ajoutait que l'Islam était gouverné par des fanatiques.

Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne réagissent pas, peut-on y lire aussi. La candidate a jugé ce texte très intéressant sur sa page Facebook.

Solange Thibodeau a aussi partagé deux fois un autre texte, en 2017 et 2019; un très beau texte, souligne-t-elle. L'article est écrit par une femme qui a subi les exigences du catholicisme au Québec et bien des inégalités hommes-femmes.

Une publication Facebook.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Solange Thibodeau a partagé deux fois ce texte, en 2017 et en 2019.

Photo : Facebook

J'ai peur lorsque je vois une femme voilée travailler dans un CPE ou dans nos écoles ou encore lorsqu'on y laisse un enfant porter le kirpan. Nous nous sommes débarrassés de tous ces signes religieux et voilà qu'ils reviennent à l'endroit même où l'éducation de notre nouvelle génération est cruciale (...) Je n'ai aucune tolérance et je ne veux aucun accommodement par respect pour ma mère, ma tante et pour mes petites-filles, est-il écrit.

Jointe au téléphone, la candidate, qui est bien connue à Saint-Georges, s'est justifiée. Je ne suis pas raciste, pas islamophobe et je suis prolaïcité. J'avais peut-être une méconnaissance des réseaux sociaux. J'ai voulu partager pour susciter des discussions, dit-elle.

Pas d'avions sur les tours du World Trade Center?

En mars 2017, Solange Thibodeau a aussi partagé un texte conspirationniste intitulé : Et si l'on vous disait qu'il n'y a jamais eu d'avions sur le World Trade Center?

Dans cet article, on peut lire qu'il semble acquis que les dommages causés au Pentagone ne sont pas le fait d'un Boeing 757 et qu'aucun avion ne s'est écrasé de lui-même a Shanksville en Pennsylvanie. (...) Il est très probable qu'aucun avion ne se soit écrasé sur les tours jumelles du World Trade Center à New York.

Une publication Facebook.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Solange Thibodeau a partagé en 2017 cette publication sur une théorie du complot concernant les attentats du 11 septembre 2001.

Photo : Facebook

Dans un commentaire sous sa publication, Solange Thibodeau écrit : Ben je l'ai regardé au complet et je me gratte la tête... parfois, je pense qu'on se fait mener en bateau comme c'est pas possible.

Invitée à s'expliquer, la candidate bloquiste soutient que c'était une époque où les [théories du] complot arrivaient et je voulais dénoncer le ridicule de ça.

Pas matière à intervenir, selon son chef

Mis au courant de ces publications, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet les a consultées et a défendu sa candidate.

On a regardé ce que c'était vraiment et on n'a pas jugé qu'il y avait matière à intervention du parti. Les électeurs trancheront. Je n'ai rien vu, et le parti n'a rien vu non plus, dans les propos de la candidate, qui mérite une intervention, a tranché M. Blanchet.

Ce n'est pas la première fois que le chef du Bloc québécois doit réagir à des publications controversées de ses candidats.

En 2019, quatre candidats bloquistes avaient fait parler d'eux pour avoir écrit ou partagé des commentaires anti-islam sur les réseaux sociaux. Yves-François Blanchet avait dû s'excuser au nom du parti et avait ajouté que les électeurs auraient le dernier mot.

Un seul des quatre candidats en question avait été élu. Dans le cas de Solange Thibodeau, le chef répète que les électeurs trancheront, mais ne voit pas de raison de demander des excuses.

Le Bloc québécois était arrivé troisième dans la circonscription de Beauce en 2019, avec 14,2 % des voix, loin derrière le conservateur Richard Lehoux (38,5 %), qui l’avait emporté aux dépens du chef du Parti populaire, Maxime Bernier (28,3 %).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !