•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien député Kent Hehr se lance dans la course à la mairie de Calgary

L'ancien député Kent Hehr est assis sur un fauteuil roulant devant les escaliers d'un bâtiment.

L'ancien député fédéral libéral Kent Hehr avait fait l'objet d'allégations d'inconduite sexuelle en 2018.

Photo : Hehrformayor.ca

Radio-Canada

L’ancien député fédéral Kent Hehr, qui a démissionné de son poste de ministre en 2018 à cause d’allégations d'inconduite sexuelle, se lance dans la course à la mairie de Calgary.

M. Hehr a d’abord été élu à l’Assemblée législative de l'Alberta pour représenter la circonscription de Calgary-Buffalo, avant de remporter le siège de Calgary-Centre à la Chambre des communes en 2015.

Il était alors le premier député fédéral libéral élu dans la ville depuis les années 60.

Kent Hehr a ensuite été ministre des Anciens Combattants, ministre associé de la Défense nationale et ministre des Sports et des Personnes handicapées, avant de quitter le gouvernement de Justin Trudeau.

Une enquête a été lancée

En 2018, deux femmes l’ont accusé d’inconduite sexuelle. Le cabinet du premier ministre a embauché un avocat pour lancer une enquête, mais un rapport et ses conclusions n’ont pas été rendues publiques.

Lundi, M. Hehr a déclaré qu'il n'avait rien à cacher et qu'il ne craignait pas que le rapport soit publié. Il avait auparavant défendu la décision de ne pas le dévoiler, pour des raisons de respect de la vie privée.

À l’époque, M. Hehr a dit être navré que certaines personnes se soient senties mal à l’aise, mais qu’il avait agi involontairement et qu’il allait modifier sa façon de parler.

Il est resté député lors de l’enquête, mais il a perdu son siège fédéral au moment des élections de 2019 et de la victoire du conservateur Greg McLean.

Une deuxième course à la mairie

M. Hehr avait aussi participé à la course à la mairie de Calgary en 2010, mais il s’est retiré par manque d’appuis. Actuellement, 27 candidats veulent se faire élire au scrutin municipal du 18 octobre.

Kent Hehr se déplace dans un fauteuil roulant après avoir été blessé par balle lors d’une fusillade au volant survenue à l’âge de 20 ans qui l’a laissé paralysé des pieds à la poitrine.

D'après les informations de Sarah Rieger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !