•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bâtiment délabré de la rue Saint-Dominique dans la mire de Saguenay

Un restaurant abandonné et placardé sur la rue Saint-Dominique, à Jonquière.

Saguenay veut savoir si cet immeuble abandonné de la rue Saint-Dominique, à Jonquière, doit être rénové ou démoli.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

La Ville de Saguenay mandate un évaluateur agréé pour déterminer la valeur de l’immeuble situé au 2497 Saint-Dominique à Jonquière.

Le bâtiment qui a abrité, au fil des ans, les bars Le Puzzle et La P’tite Grenouille, de même que plusieurs restaurants, est laissé à l’abandon par son propriétaire. Il a fait l’objet de nombreuses plaintes formulées par des citoyens en raison du délabrement et de la dangerosité des lieux.

Un restaurant Dunn’s devait y voir le jour. Malgré l’installation d’une enseigne à l’effigie de la chaîne en 2018, le projet caressé par l’ex-franchisé David Ho ne s’est jamais réalisé et l’édifice est décrépit.

La démarche de la Ville vise donc à déterminer si le bâtiment a perdu plus de 50 % de la valeur inscrite au rôle d’évaluation. Selon le logiciel de taxation de Saguenay, l’édifice placardé vaut 340 700 $ et le terrain a une valeur marchande de 67 000 $. Si la firme d’évaluation mandatée conclut que l’immeuble est déprécié de plus de la moitié, la Ville devra décider s’il doit être rénové ou démoli.

La terrasse abandonnée d'un bar de Jonquière.

Cet immeuble a tour à tour abrité des bars et des restaurants, mais se trouve désormais dans un état lamentable.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Conseiller municipal du district #4, où se trouve le centre-ville de Jonquière, Kevin Armstrong rappelle qu’un règlement municipal encadre l’entretien des propriétés. Ce règlement stipule que tout bâtiment doit être maintenu en bon état de manière à conserver la qualité structurale et l’étanchéité des lieux afin d’éviter la détérioration ou le délabrement de celui-ci .

C’est un bâtiment qui est vide depuis un bon moment et pour lequel on reçoit beaucoup de plaintes à l’arrondissement de Jonquière. Beaucoup de vitres brisées. Il y a eu beaucoup d’interventions dans les derniers mois et les dernières années. Ça revient souvent dans les discussions et avec toutes les orientations qu’on veut donner au centre-ville, notamment avec le plan particulier d’urbanisme (PPU), je suis très satisfait que le comité exécutif ait pris cette décision , a fait valoir Kevin Armstrong.

Le conseiller n’a pas eu de contact avec la compagnie à numéro propriétaire du 2497 Saint-Dominique, dont l’adresse de référence se trouve au 164 Racine, à Chicoutimi, selon l’unité d’évaluation foncière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !