•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vérif : un salaire minimum fédéral à 20 $ l’heure toucherait combien de Canadiens?

Jagmeet Singh entouré de candidats et travailleurs à Hamilton.

Outre la promesse d'un salaire minimum fédéral à 20 $ l'heure qu'il a faite, le Nouveau Parti démocratique a profité de la fête du Travail pour garantir la mise en place de 10 journées de congé de maladie payées pour les travailleurs d'entreprise sous réglementation fédérale et des changements à la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique pour permettre plus d'accès à des congés de maladie.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

S’il est élu au gouvernement, le chef néo-démocrate Jagmeet Singh promet de rehausser le salaire minimum fédéral à 20 $ l’heure pour « montrer du leadership » et « encourager les provinces » à faire de même. Sa plateforme électorale avance que la mesure aiderait « des centaines de milliers de travailleurs ».

Pourtant, très peu de Canadiens en bénéficieraient.

À l'heure actuelle, le salaire minimum parmi les 18 500 employeurs sous réglementation fédérale est fixé en fonction des taux en vigueur dans les provinces. Les industries des services bancaires, des communications et du transport ainsi que les sociétés de la Couronne emploient quelque 955 000 salariés, soit 6 % de la main-d'œuvre canadienne.

En 2015, environ le quart de ces salariés gagnaient en deçà de 20 $ l’heure, selon Statistique Canada. Tout indique qu’ils seraient maintenant moins nombreux, puisque le salaire minimum a depuis augmenté de 3 $ l’heure en moyenne au pays, de 10,86 à 13,62 $ l’heure.

En 1970, pour une première fois, le salaire minimum était précisé dans le Code canadien du travail... à 1,25 $ l’heure!

À compter de la fin décembre, le salaire minimum fédéral s’établira d’ailleurs à 15 $ l’heure et augmentera au rythme de l’inflation par la suite. La mesure prévue dans le dernier budget devrait bénéficier à plus de 26 000 employés, dont le tiers sont des immigrants récents.

Au cours des 20 dernières années au Canada, la proportion de travailleurs au taux horaire minimal a doublé à près de 1 sur 10. La majorité d’entre eux travaillent dans les services d’hébergement et de restauration ainsi que dans le commerce de détail, qui sont sous juridiction provinciale.

Quoi que fasse le fédéral, le levier en cette matière revient surtout aux provinces.

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !