•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Généreux sera candidat à la préfecture de la MRC du Domaine-du-Roy

Bernard Généreux, directeur général et secrétaire-trésorier de la municipalité de Val-David, dans les Laurentides

Bernard Généreux a aussi été président de la Fédération québécoise des municipalités (FMQ) de 2006 à 2014.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

L’ancien maire de Saint-Prime Bernard Généreux briguera la préfecture de la MRC du Domaine-du-Roy en novembre. Il tentera ainsi de déloger l’actuel préfet, le maire de La Doré, Yannick Baillargeon, qui a confirmé son intention de se représenter.

Le prochain dirigeant de la MRC jeannoise qui regroupe neuf municipalités sera élu au suffrage universel pour une première fois, à la suite d’une décision entérinée lors d’une séance du conseil tenue en avril. Le scrutin aura lieu en même temps que les élections municipales du 7 novembre.

Bernard Généreux n’est pas étranger à la fonction de préfet, un rôle qu’il a assumé à la MRC du Domaine-du-Roy pendant 15 ans, avant de s’exiler à l’extérieur de la région pour agir comme directeur général de la municipalité de Val-David.

En 2018, il avait manifesté son intérêt pour le poste de député dans la circonscription de Roberval sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ). Nancy Guillemette, a cependant été choisie comme candidate par le premier ministre.

Par voie de communiqué, Bernard Généreux explique qu’il a réfléchi longuement à la possibilité d’un retour dans la chaise du préfet de la MRC du Domaine-du-Roy. Il estime que l'élection au suffrage universel fera en sorte que le détenteur du poste pourra se consacrer entièrement à la promotion et à l’avancement des intérêts du territoire.

La MRC du Domaine du Roy dispose de multiples atouts et potentiels pour devenir un territoire exemplaire, attractif et prospère. Mon engagement pour y parvenir : rassembler et innover. Notre capacité pour relever le défi du développement repose avant tout sur la collaboration et l’engagement de tous les acteurs locaux, au premier chef, les neuf municipalités de la MRC et leurs élus, a déclaré le candidat.

Il est aussi d’avis que le récent passage du Centre local de développement (CLD) sous la gouverne de la MRC accroîtra son rôle en matière de développement économique.

Plusieurs priorités

En guise de priorités, Bernard Généraux explique qu'il aimerait conclure une entente de développement mutuellement avantageuse avec la communauté autochtone de Mashteuiatsh. Il veut, entre autres, que la MRC se positionne en tant que chef de file en matière de développement durable et qu’elle s’inscrive comme championne du virage vert en misant notamment sur l’hydroélectricité, la biomasse et la sylviculture.

Prendre la pénurie de main-d’œuvre de front en tirant profit de l’immigration, de la formation et du savoir-faire des jeunes figure aussi parmi les enjeux ciblés par l’aspirant au titre de préfet.

Le tourisme, la diversification agricole, l’autonomie alimentaire et la préservation du patrimoine sont aussi des éléments chers aux yeux de Bernard Généreux, qui a récemment milité pour la sauvegarde du presbytère de Saint-Prime, municipalité dont il a assumé les destinées pendant 20 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !