•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

569 000 $ pour la reconstruction de la passerelle de la rivière Trenche

Deux motoneigistes circulent sur un sentier.

Une partie des sentiers de motoneige de la Gaspésie sont accessibles

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Emportée par la crue des eaux en 2017, la passerelle de la rivière Trenche, située sur le sentier de motoneige Trans-Québec 83, au Lac-Saint-Jean, sera reconstruite.

Le club de motoneigistes Passe-Partout en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse tenue lundi. Son président, Éric Morin, s’est réjoui de pouvoir confirmer que les travaux, réalisés au coût de 569 000 $, commenceront mardi.

Au cours des quatre dernières années, en l’absence de la passerelle de la rivière Trenche, les motoneigistes qui empruntaient le sentier Trans-Québec 83 devaient franchir un pont de glace. Ils devaient parfois faire preuve de patience puisque l’accès n’était permis que lorsque l’épaisseur de la glace le permettait.

Éric Morin à un micro avec une dameuse de sentiers de motoneiges derrière.

Le président du club de motoneigistes Passe-Parout, Éric Morin, a salué l'implication du gouvernement provincial à hauteur de 426 750 $.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Notre équipe de bénévoles a consacré de nombreuses heures afin de réunir le financement nécessaire auprès des différents partenaires. La pratique de la motoneige a connu une bonne croissance au cours des dernières années et ce pont sera un atout pour la région, a déclaré Éric Morin.

Le gouvernement du Québec contribue à hauteur de 426 750 $. La députée caquiste de Roberval, Nancy Guillemette, a convenu que la reconstruction du pont était nécessaire puisque l’industrie de la motoneige engendre de retombées majeures pour la région.

La Fédération des clubs de motoneige est aussi partenaire du projet en y injectant 100 000 $. La MRC du Domaine-du-Roy fournit 30 000 $.

La nouvelle passerelle de ce sentier qui représente une porte d’entrée dans la région pour les motoneigistes provenant de la Mauricie sera accessible dès la prochaine saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !