•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sophia Jensen fait le plein de médailles aux championnats du monde des moins de 23 ans

Une jeune femme lève le poing en l'air après une victoire dans une course de canoë.

Sophia Jensen a remporté quatre médailles aux championnats du monde des moins de 23 ans au Portugal.

Photo : Gracieuseté de la Fédération internationale de canoë

Sophia Jensen a repris là où elle s'était arrêtée aux championnats du monde de canoë des moins de 23 ans, au Portugal. La jeune athlète de Chelsea a remporté quatre médailles, dont deux d’or, à sa première participation dans cette catégorie, après avoir dominé les juniors les années précédentes.

Je suis vraiment heureuse! C’était deux longues années. J’ai trouvé ça difficile d’être motivée tout le temps. Je suis contente d’avoir fait ces courses cette semaine avec de bons résultats, a mentionné Jensen, depuis Montemor-o-Velho, quelques heures après sa dernière course. 

L’athlète de 19 ans, qui fêtera son 20e anniversaire dans quelques jours, a remporté l’or au C2 500 m mixte avec son partenaire Alix Plomteux. Le duo a complètement dominé la finale, terminant la course en 1 min 58 sec 59/100, plus de deux secondes devant les Polonais Aleksandra Jacewicz et Oleksii Koliadych, pour conclure la compétition.

C’était "tough" aujourd’hui, j’étais vraiment fatiguée. Je me suis dit qu’on irait fort lors de la dernière course. C’était vraiment le fun. On a fini avec de bons résultats.

Une citation de :Sophia Jensen, canoéiste

Jensen a aussi remporté l’argent au C4 500 m et le bronze au C2 500 m avec Anna Cyr. C’est toutefois sa victoire en finale en solo sur 200 m qui la satisfait le plus. L’athlète ne savait pas trop à quoi s’en tenir dans cette catégorie.

Toutes les courses sont importantes pour moi, mais je suis vraiment vraiment surprise du 200 parce que les coureurs avec moi sont vraiment gros, très forts et de bons athlètes. C’était déjà un honneur de faire la course avec eux, alors de la remporter, c’était vraiment le fun, a ajouté la canoéiste, qui a parcouru la distance en 46,59, quelques centièmes plus rapidement que la Georgienne Mariami Kerdikashvili.

Prochaine étape : les championnats seniors

La saison de la coureuse du Club Cascades de Chelsea n’est pas terminée. Elle sera des championnats du monde seniors au Danemark dès le 16 septembre. Jensen ne veut pas se fixer d’objectifs de résultats même si elle a très bien fait aux qualifications olympiques canadiennes l’hiver dernier, sans se qualifier pour les Jeux de Tokyo.

Julia Lilley Osende (gauche) et Sophia Jensen (droite)

Sophia Jensen (droite) avec sa coéquipière Julia Lilley Osende (gauche) en 2018 (archives)

Photo : Sophia Jensen

Je veux surtout voir la compétition. Je veux faire de bonnes courses et travailler fort. Tant mieux si je peux avoir de bons résultats, a souligné la jeune femme, qui doit s’asseoir avec son entraîneur bientôt pour parler des prochains mois d’entraînement et de compétition.

Mais elle veut surtout prendre beaucoup de repos et dormir un bon coup dans les prochains jours.

Je veux avoir un bon hiver. Je pense travailler sur la technique et faire plusieurs courses. Je veux être en forme. Je suis dans une bonne position maintenant, mais il y a toujours des choses sur lesquelles travailler, a ajouté Jensen, toujours exigeante envers elle-même.

De toute façon, l’objectif ultime ne change pas pour la Canadienne. Elle veut poursuivre sa progression, dominer son sport et arriver fin prête à remporter des médailles aux Jeux olympiques de Paris, en 2024.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !