•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Ontariens se plaignent de ne pas pouvoir voir leur médecin en personne

Gros plan du visage de Michelle Sadowski.

Une mère de Toronto, Michelle Sadowski, dit que son médecin de famille ne fait que des consultations au téléphone.

Photo : CBC/Tina Mackenzie

Radio-Canada

Une mère de Toronto, Michelle Sadowski, est frustrée du fait que le pédiatre de son fils de 1 an ne fasse que des consultations au téléphone.

À cause de la COVID-19, la clinique médicale en question ne fait pas d'examens en personne depuis des mois, dit-elle.

Après de multiples appels avec le pédiatre relativement à la toux persistante de son enfant, Mme Sadowski a finalement amené son garçon à l'hôpital à la fin de juillet.

Les docteurs de l'Hôpital St. Joseph's lui ont finalement diagnostiqué des otites dans les deux oreilles, l'une d'elles aiguë.

Mme Sadowski pense que tout cela aurait pu être évité si le pédiatre avait examiné son garçon en personne.

En tant que nouvelle maman, c'est absolument terrifiant de ne pas pouvoir voir le docteur de mon enfant s'il tombe malade.

Une citation de :Michelle Sadowski, mère de famille

Elle raconte que le pédiatre a refusé d'examiner son fils en personne, même si ce dernier et elle avaient subi un test de dépistage dont le résultat était négatif. Elle est aussi pleinement vaccinée, tout comme son mari.

Des aînés se plaignent eux aussi. Ils sont fâchés de ne pas avoir pu voir un docteur depuis un an et demi, affirme Jane Meadus de l'organisme Advocacy Centre for the Elderly. Ils craignent que certains problèmes de santé ne soient pas diagnostiqués.

Les médecins devraient offrir les deux options

La présidente du Collège des médecins de famille de l'Ontario, la Dre Elizabeth Muggah, souligne que la consigne provinciale a changé durant l'été et que les médecins sont maintenant invités à examiner leur patient en personne, si c'est ce que ce dernier ou cette dernière préfère.

La Dre Muggah note toutefois que ses membres doivent aussi maintenir l'écart sanitaire, ce qui peut rendre les examens en personne plus difficiles dans les petits cabinets. L'omnipraticienne d'Ottawa affirme néanmoins que la majorité des médecins de famille en Ontario offrent désormais des consultations en personne et au téléphone.

De leur côté, le bureau de l'ombudsman des patients de l'Ontario et l'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario confirment avoir reçu des plaintes récemment au sujet de docteurs n'effectuant toujours que des consultations téléphoniques.

L'Ordre des médecins s'inquiète d'une hausse de l'achalandage aux urgences qui y est liée et invite ses membres à garder un équilibre entre consultations au téléphone et en personne.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !