•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La loutre de rivière est de retour à l’Île-du-Prince-Édouard

Un groupe de loutres de rivière dans un sous-bois.

Des loutres de rivière ont été repérées à l'Île-du-Prince-Édouard, alors qu'on les croyait disparues depuis un siècle.

Photo : Radio-Canada / Contribution : Association du bassin versant de Kensington Nord

Radio-Canada

Les loutres de rivière sont de retour à l'Île-du-Prince-Édouard, près de 100 ans après leur disparition.

On croyait que cette espèce n'était plus dans la province depuis le début des années 1900 en raison de la perte d'habitat, du braconnage et du piégeage.

Des loutres de rivière ont cependant été aperçues à plusieurs reprises depuis 2016.

Les scientifiques pensent que les loutres ont nagé du Nouveau-Brunswick ou de la Nouvelle-Écosse pour venir s'installer à l'Île-du-Prince-Édouard.

Selon le biologiste Garry Gregory, un spécialiste de la faune du gouvernement provincial, rien n'a été fait pour qu'elles reviennent s'installer à l'Île-du-Prince-Édouard. Ce sont les loutres elles-mêmes qui se sont réinstallées.

Les loutres aperçues à l'île sont plutôt grandes et elles pèsent entre 9 et 11 kilogrammes. On estime qu'elles sont quelques dizaines.

M. Gregory soutient qu'une telle population est un petit nombre et oblige à les considérer comme étant une espèce vulnérable.

Les animaux ont été aperçus près de la rivière Morrell, dans l'ouest de l'île et à Kensington, où les caméras Kensington North Watersheds Association ont enregistré quelques images des loutres .

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !