•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

56e Classique de la fête du Travail : un avant-match avec la famille et les amis

Des partisans des Roughriders et des Blue Bombers manifestent leur enthousiasme dans les gradins. (archives)

La camaraderie entre les partisans des deux équipes est toujours présente. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Olivier Daoust

En raison de la pandémie de COVID-19, aucune fête officielle n’a été organisée au parc de la Confédération de Regina avant la rencontre entre les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers de Winnipeg.

Les partisans des deux équipes se réunissent avec la famille et les amis pour participer à des barbecues ou des fêtes d’avant-match avant de se diriger vers le stade, dont les Fransaskois Lana Siman et Ryan Leblond.

Ryan Leblond se souvient du rituel avec son grand-père lorsqu'il était jeune.

Je me souviens de cette tradition familiale avec mon grand-père. On se rendait au Regina Inn pour le brunch. C’était à cet endroit que les joueurs des Blue Bombers dormaient. Nous étions là pour taquiner les joueurs.

Grande partisane des Roughriders, Lana Siman prend le temps d'être bien renseignée au sujet du match et de lire des analyses lors du barbecue familial.

On fait un petit barbecue et on va tout doucement vers le stade. J'écoute toujours l’avant-match à la radio, les entrevues et les petites histoires pour me renseigner sur les Roughriders.

Une femme pose devant la caméra avec son chandail des Roughriders.

Lana Siman regardera la partie au stade Mosaic pour la 56e Classique de la fête du Travail.

Photo : Lana Siman

Pendant la rencontre, Lana Siman a les yeux rivés sur le terrain et elle écoute la retransmission de la partie à la radio locale.

La Classique de la fête du Travail est l’occasion de taquiner les partisans adverses dans la bonne humeur. Des paris amicaux sont organisés. La bonne entente règne, malgré la rivalité sur le terrain.

Ryan Leblond tient à rappeler aux partisans des Blue Bombers que les Roughriders ont encaissé une seule défaite depuis 2005 lors cette Classique de la fête du Travail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !