•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johnny Depp présente un film sur l’affaire Notorious B.I.G.

Johnny Depp porte une moustache et des cheveux grisonnants et affiche un air inquiet.

Johnny Depp incarne l'inspecteur Russell Poole dans le film «City of Lies».

Photo : Roadshow Films

Agence France-Presse

Johnny Depp a présenté dimanche soir au festival de Deauville City of Lies, qui relate l'enquête sur la mort du rappeur Notorious B.I.G., film qui a été « kidnappé » pendant plusieurs années selon l'acteur américain.

Je suis très honoré d'être invité et fier de ce film, kidnappé pendant trois ans, parce qu'il y avait des gens [...] à Hollywood... Pendant trois ans, le film c'était mort. On a retrouvé le film, a expliqué l'acteur dans un français un peu hésitant, en référence aux difficultés de diffusion du film.

Présenté dimanche pour la première fois en France, ce long métrage, produit en 2018, n'a pas trouvé de distributeur pour une sortie en salle.

City of Lies emmène le public dans les années 1990 et revient sur la mort de deux des plus grands rappeurs américains, Tupac Shakur et Notorious B.I.G., avec en toile de fond la rivalité musicale entre la côte ouest et la côte est des États-Unis.

L'inspecteur Russell Poole, interprété par Johnny Depp, replonge dans ce dossier 20 ans après les meurtres quand un journaliste alcoolique, joué par Forest Whitaker, le sollicite pour élucider l'affaire.

Mêlant fiction et quelques images d'archives, le film montre une enquête bâclée par la police de Los Angeles, gangrénée par la corruption et infiltrée par les gangs, dont celui du puissant producteur de rap Suge Knight.

Le film réalisé par Brad Furman (The Lincoln Lawyer) apporte plus de questions que de réponses sur les circonstances du meurtre. Rappelons que les coupables des deux homicides n'ont jamais été retrouvés.

Le 47e Festival du cinéma américain de Deauville s'est ouvert le 3 septembre. City of Lies était présenté hors compétition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !