•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Ryan Meili souhaite une session d’urgence à l’Assemblée législative

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili et le député Trent Wotherspoon. (archives)

Ryan Meili accuse Scott Moe d'avoir pris congé tout l'été. (archives)

Photo : Radio-Canada / Adam Hunter

Radio-Canada

Alors que la Saskatchewan se dirige vers une quatrième vague de COVID-19, le chef du Nouveau Parti démocratique, Ryan Meili, demande une session d’urgence au premier ministre Scott Moe.

Dans une lettre adressée vendredi, le chef de l’opposition officielle affirme que notre système de santé est en crise et vous devez agir.

Ryan Meili ajoute qu’une session d’urgence permettrait d’adopter une loi pour s’assurer que tous les membres de notre système de santé et le personnel dans le domaine de l’éducation soient doublement vaccinés. Dans cette loi, on pourrait s’assurer de mettre en place une preuve vaccinale dans les lieux publics.

La reprise des travaux de la Chambre maintenant permettrait au gouvernement de faire preuve de transparence et de responsabilité, déclare M. Meili.

Il dit que Scott Moe a pris l’été de congé après avoir levé l’ensemble des restrictions sanitaires le 11 juillet.

Scott Moe doit répondre aux questions sur les raisons pour lesquelles il a pris les décisions qu'il a prises. Nous voyons des gens faire la file pendant des heures et des heures pour passer des tests.

Aucun changement dans le calendrier

Le premier ministre a refusé la demande de l’opposition dans un courriel vendredi après-midi.

La reprise des travaux à l’Assemblée législative de la Saskatchewan est prévue le 27 octobre.

Le gouvernement de la Saskatchewan continuera à suivre de près la situation de la COVID-19 et à réagir en conséquence en coordination avec [le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan] Saqib Shahab et nos responsables de la santé publique, indique le courriel.

Scott Moe a réitéré que la solution pour réduire la pression sur le système de santé repose sur la vaccination.

Avec les informations de Theresa Kliem

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !