•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary instaure à nouveau des amendes en cas de non-port du masque

Un masque sur un trottoir du centre-ville de Calgary.

Le port du masque est de nouveau obligatoire en Alberta dans les lieux publics intérieurs.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Radio-Canada

Le conseil municipal de Calgary a voté vendredi un nouveau règlement qui prévoit une amende de 500 $ pour les personnes qui ne respecteront pas le port du masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs.

Le règlement prévoit également une amende de 200 $ pour les lieux qui n’afficheront pas l’obligation de porter un couvre-visage.

Vendredi, le gouvernement albertain a annoncé que le port du masque serait à nouveau obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs à l’échelle de la province à compter de samedi.

Le nouveau règlement municipal de Calgary entre lui aussi en vigueur samedi.

Selon la Ville, il permettra aux agents de la paix municipaux et du transport en commun de faire respecter cette obligation.

Retour de l'état d'urgence

Face à la 4e vague de COVID-19, le conseil municipal a également réinstauré l’état d’urgence local. Il avait été instauré pour la première fois en mars 2020 à Calgary, puis en novembre 2020, avant d’être levé en juin dernier.

D’après le maire Naheed Nenshi, il servira cette fois principalement à gérer les questions d’approvisionnement, à mettre en place des tests rapides et instaurer les règlements votés.

Vaccination obligatoire

Par ailleurs, dans un communiqué de presse, la Ville de Calgary a annoncé que les employés municipaux devront être vaccinés d’ici le 18 octobre.

Ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales ou toute autre raison valable devront se soumettre à des tests rapides, prévient la Municipalité.

Il s’agit de garantir la sécurité des employés et des citoyens qui accèdent aux services municipaux, souligne le directeur de la Ville David Duckworth dans le communiqué.

Les employés qui ne respecteront pas cette obligation pourraient être licenciés. La Municipalité doit encore finaliser certains détails, comme la façon dont les employés l'informeront de leur statut vaccinal et les exemptions qui seront prises en compte.

Initialement prévue pour le 15 septembre, la fin du télétravail pour les employés municipaux de Calgary a été repoussée au 20 octobre.

Avec les informations de Scott Dippel

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !