•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importantes inondations à Grande-Vallée : une douzaine de familles évacuées

Une maison blanche inondée.

L'eau de la rivière de la Grande-Vallée est sortie de son lit et atteint plusieurs propriétés riveraines.

Photo : Gracieuseté d'André Richard

Radio-Canada

Le niveau de la rivière de la Grande Vallée, qui traverse le village du même nom, se serait stabilisé au courant des dernières heures.

En plus de la douzaine de familles déplacées, la maison des aînés du village a été évacuée par mesure préventive.

Les 25 résidents ont pris refuge à la salle communautaire Clairence-Minville, où sont accueillies les autres personnes touchées par les inondations.

L'administration municipale estime que si la situation continue de s'améliorer, les sinistrés pourraient retourner à leur domicile dès demain matin.

Les résidents de la maison des aînés pourraient être de retour chez eux au courant de la soirée.

Une maison blanche touchée par l'inondation.

Des maisons ont été touchées de plein fouet par l'augmentation du niveau de la rivière.

Photo : Gracieuseté d'André Richard

Après avoir craint que l'eau n'atteigne le centre du village, le maire de Grande-Vallée, Noël Richard, croit que le pire a été évité.

Depuis quelques heures, on a mis des correctifs en place pour éviter cette situation. On a pu dévier l'eau par des tuyaux d'évacuation supplémentaires qui avaient été installés en cas d'inondation et pour l'instant, il n'y a pas de crainte que le village soit inondé. [...] La situation est davantage sous contrôle maintenant, explique M. Richard

La municipalité a fait appel en début de journée à la Sécurité civile et à la Sûreté du Québec afin de coordonner les mesures d'urgence.

Plus à l'est, les niveaux de la rivière Darmouth et de la rivière au Renard ont aussi inquiété les autorités régionales.

L'eau aurait cessé de monter, mais les deux rivières restent sous surveillance.

La situation semble se stabiliser. Il y a eu plus de peur que de mal, de légers débordements seulement, quelques maisons isolées. Mais globalement, la situation est sous contrôle. Présentement, nos regards se tournent vers Grande-Vallée, soutient le maire de Gaspé et préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé, Daniel Côté.

Le pont Bouchard, qui enjambe la rivière Dartmouth, menacé par le niveau élevé des eaux.

Le pont Bouchard, qui enjambe la rivière Dartmouth, a été fermé à la circulation en raison de la montée des eaux, samedi, à Gaspé.

Photo : Crédit : Daniel Côté

« Lumière au bout du tunnel  »

Les fortes précipitations qui se sont abattues dans la région depuis jeudi sont le résultat du passage du reste de l'ouragan Ida.

Entre 50 et 100 millimètres de pluie se sont déversés sur la péninsule gaspésienne, ce qui a provoqué la montée du niveau des rivières.

Toutefois, la situation devrait s'améliorer au courant de la journée, et l'eau devrait se retirer progressivement, estime Environnement Canada.

Les précipitations devraient cesser au courant de l'après-midi pour les régions où il pleut encore. On commence à voir la lumière au bout du tunnel avec les restes de l’ouragan Ida, explique Maxime Desharnais, météorologue pour Environnement Canada.

Routes fermées

L'eau qui s'est accumulée a aussi provoqué la fermeture de routes ailleurs dans la région.

La route 198 vers Murdochville est bloquée dans le secteur de L'Anse-Pleureuse en raison des inondations.

Un affaissement d'une partie de la chaussée à cet endroit a été signalé par les équipes du ministère des Transports du Québec (MTQ), qui est à pied d'œuvre pour réparer la chaussée.

Dans le secteur de Rivière-au-Renard, la route 197 est fermée au niveau de la montée Morris.

La route 197, dans le secteur de la rivière Morris, à Rivière-au-Renard, est envahie par le débordement des eaux.

La route 197, dans le secteur de la rivière Morris, à Rivière-au-Renard.

Photo : Crédit : Daniel Côté

Un détour par la route 132 est nécessaire afin d'éviter une portion de la rue inondée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !