•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monter l’équivalent du mont Everest pour promouvoir les sports adaptés

Fernand Courchesne et quatre autres bénévoles transportent un fauteuil roulant tout-terrain pour monter la montagne.

Fernand Courchesne et des bénévoles se sont entraînés tout l'été pour le Défi Everest-Orford.

Photo : Gracieuseté de Fernand Courchesne

Emy Lafortune

De samedi à lundi, 24 équipes de bénévoles effectueront autant d'ascensions du Mont-Orford dans le cadre du Défi Everest-Orford, une levée de fonds pour la Fondation des sports adaptés. Pendant leur montée, ils transporteront des participants à mobilité réduite dans un fauteuil conçu pour la course en sentier. Le fondateur et organisateur de l’événement, Fernand Courchesne, compte effectuer 19 de ces ascensions.

Pendant la fin de semaine, M. Courchesne grimpera ainsi l’équivalent du mont Everest et parcourra 133 km de marche et de course dans la montagne.

La veille du Défi, l’athlète, qui travaille en tant qu’auxiliaire en services de santé à Magog, s’est dit fébrile.

Je suis très fébrile, mais je me sens prêt. Je me suis entraîné depuis un bon moment déjà, donc tout est prêt pour réussir et que ce soit un succès.

Une citation de :Fernand Courchesne, fondateur et organisateur du Défi Everest-Orford

L’événement représente un important défi personnel, mais se veut surtout un moyen d'organiser une expérience sportive mémorable pour des personnes à mobilité réduite.

Je travaille dans le domaine depuis plusieurs années. Je suis bien conscient de la réalité que peuvent vivre les personnes à mobilité réduite ou en perte d’autonomie. J’ai voulu faire un peu plus, explique-t-il.

Pour ces personnes-là, c’est important que les besoins de base soient comblés : se nourrir, se vêtir, faire les déplacements et tout ça. Mais il y a bien plus que ça dans la vie quand on veut vivre une vie épanouie, donc je trouve important qu’ils puissent vivre des activités intéressantes et qu’ils puissent se sentir inclus à travers ces activités-là, ajoute-t-il.

Je suis vraiment content de vivre ça et de pouvoir faire vivre ça à ces personnes. Ça fait vraiment plaisir de pouvoir être ensemble sur la montagne!, conclut-il.

Jusqu’à maintenant, M. Courchesne et les bénévoles du Défi ont amassé plus de 8000 $  sur un objectif de 10 000 $. Ils accepteront des dons jusqu’au 13 septembre. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !