•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Canada pourrait dépasser les 15 000 cas par jour d’ici octobre

Theresa Tam est songeuse lors d'une conférence de presse.

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Les modélisations les plus récentes de la santé publique du Canada montrent un « urgent besoin » d'accélérer la vaccination des jeunes adultes au Canada afin de réduire l'impact d'une quatrième vague de COVID-19 qui pourrait générer plus de 15 000 nouveaux cas par jour dans le pays d'ici le mois d'octobre.

En conférence de presse vendredi, la Dre Teresa Tam, administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada, a expliqué que les personnes de la tranche d'âge de 18 à 39 ans, où le taux de vaccination est jugé encore trop faible, doivent effectuer leur immunisation rapidement afin d'atténuer le plus possible l'impact du variant Delta.

La modélisation actualisée montre qu'il est urgent de faire vacciner davantage de personnes âgées de 18 à 39 ans et d'accélérer la mise en œuvre du programme de vaccination.

Une citation de :Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l'Agence de la santé publique du Canada

Selon les données du 28 août dernier du gouvernement du Canada, environ 63 % des 18 à 29 ans sont adéquatement vaccinés au pays contre un peu plus de 68 % des personnes de 30 à 39 ans.

Or, ces deux groupes d'âge sont actuellement surreprésentés dans les statistiques d'infection et d'hospitalisation pratiquement partout au Canada, notamment en raison de leur plus faible couverture vaccinale, de leur vie active et de la transmissibilité accrue du variant Delta.

Outre les 18 à 39 ans, la santé publique invite les gens de tous les groupes d'âge pouvant recevoir le vaccin à s'en prévaloir face à la propagation exponentielle du variant Delta observée ces dernières semaines.

Ultimement, tous les groupes d'âge devront être adéquatement vaccinés dans une proportion d'au moins 80 % et ce, dès que possible, a déclaré la Dre Tam.

De récentes données indiquent que le variant Delta cause une forme plus sévère de la maladie que les variants antérieurs, a ajouté le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada.

Près de 7,6 millions de personnes admissibles ne sont actuellement pas vaccinées au Canada.

Depuis la dernière mise à jour de l’Agence de santé publique du Canada, en juillet dernier, le nombre moyen de cas de COVID-19 au pays est passé de 640 par jour à 3500 par jour, a prévenu la Dre Tam.

La tendance des maladies graves et critiques qui avait diminué est de nouveau à la hausse, constate également la Direction de la santé publique qui précise que ces derniers jours, 440 personnes au pays étaient traitées dans des unités de soins intensifs avec 13 décès en moyenne chaque jour.

Trop lente progression de la vaccination

Au rythme où progresse actuellement la vaccination au pays, la multiplication des cas de COVID-19 pourrait bientôt atteindre et surtout dépasser le pic de 8444 cas atteint à la mi-avril, au plus fort de la troisième vague.

Si les projections de la santé publique s'avéraient justes, souligne Mme Tam, les capacités des hôpitaux du pays à traiter les patients réguliers en plus des malades de la COVID-19 seraient dépassées en quelques mois.

Alors que nous entrons dans le week-end de la fête du Travail et que nous retournerons à plus d’activités à l’intérieur cet automne, nous demandons aux Canadiens, qu’ils soient entièrement vaccinés ou non, de maintenir les mesures de protection individuelles, notamment le port du masque et la distanciation.

Une citation de :Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada

Plus de 53 millions de vaccins ont été administrés à des Canadiens depuis le mois de décembre dernier. Plus de 84 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu au moins une dose de vaccin et 77 % sont entièrement vaccinés.

S'il y a plusieurs mois un tel taux de vaccination constituait un rempart efficace contre la COVID-19, l'arrivée du variant Delta, nettement plus contagieux, a changé la donne, notamment dans les secteurs où les gens sont le moins vaccinés. Ces derniers représentent d'ailleurs la vaste majorité des personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 au pays.

L'évolution de la pandémie au Canada

Les prochaines semaines seront déterminantes

Pour le Dr Howard Njoo, c'est maintenant ou jamais qu'il faut agir pour enrayer la prolifération du virus appelée à s'intensifier à la faveur de la rentrée des classes et du retour aux loisirs intérieurs cet automne.

Le moment est crucial, nous avons maintenant l’occasion d’accélérer rapidement le taux de vaccination et de réduire le déficit de protection dans les groupes d’âge plus jeune où la couverture vaccinale est la plus faible.

Depuis la dernière mise à jour, à la mi-juillet, la vague provoquée par le variant Delta poursuit son accélération en poursuivant la trajectoire d’une forte recrudescence.

Une citation de :Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !