•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Envoyé spécial

Mostra de Venise : le jour de la consécration pour Dune de Denis Villeneuve?

Deux hommes sont sur un bateau et saluent la foule.

L'acteur Timothée Chalamet et le réalisateur Denis Villeneuve à Venise vendredi

Photo : Getty Images / Marc Piasecki

C’est vendredi à 18 h 45, soit 12 h 45 au Québec, qu’aura lieu à la Mostra de Venise la grande première mondiale du très attendu long métrage Dune, de Denis Villeneuve. Les réactions seront nombreuses à ce film, auquel le réalisateur québécois a voulu apporter l’émotion qu’il a ressentie adolescent en lisant le roman. En attendant, rencontre, à Venise, avec le cinéaste et Tanya Lapointe, la coproductrice exécutive du film, mais aussi sa conjointe.

L’énorme tapis rouge du Palazzo del Cinema est prêt à accueillir le réalisateur en compagnie des étoiles – Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Josh Brolin – de cette nouvelle adaptation du classique littéraire de la science-fiction écrit par Frank Herbert.

Les grandes premières à la Mostra de Venise, d'abord celle d'Incendie en 2011, puis, en 2016, celle de L’arrivée (Arrival), auront permis à Denis Villeneuve de partir à la conquête du monde.

Comme le veut l'expression consacrée, jamais deux sans trois. Le réalisateur de Bécancour souhaite que le même scénario se répète pour son film Dune.

Enfin, le film va apparaître sur grand écran et va être célébré dans un contexte de cinéma! Ça fait un an qu’on attend pour sortir ce film. Je suis profondément heureux d’être ici à Venise. Ce festival m’a porté chance par le passé, nous a-t-il raconté dans les jours suivant son arrivée au Lido, une île de Venise où se tient l’événement.

Une projection en partie déterminante

Le Festival international du film de Venise est le plus vieux festival de films au monde et l’un des plus prestigieux. Des journalistes venant de partout dans le monde assisteront aux différentes projections de presse de Dune et à la grande conférence de presse. 

L’avenir de Dune se joue en partie lors de cette Mostra, puisque c’est à Venise que s’écriront les premières critiques du film. Par la suite, le public canadien pourra se faire son propre avis dès le 22 octobre.

Si les choses vont bien, il va y avoir une suite au film, parce que j’ai fait juste la moitié d’un film, en quelque sorte. Tout ça est un peu surréel pour moi.

Adapter Dune était un rêve d’enfance pour Denis Villeneuve. Après quatre ans de travail, il se dit comblé et satisfait du résultat. Sincèrement, ce n'est pas commun pour moi de dire ça. En général, je suis dur avec ce que je fais, mais c’est un film dont je suis fier parce que j’ai réussi à mettre à l’écran des images qui me hantaient depuis des décennies, explique-t-il.

Aller satisfaire cet adolescent qui avait rêvé tellement fort en lisant le roman a été l’un des travaux les plus difficiles. Il y a dans ce film des images qui m’émeuvent beaucoup.

Une citation de :Denis Villeneuve, réalisateur

Des références à des classiques

En plus de rendre hommage au roman de Frank Herbert, celui qui a réalisé Blade Runner 2049, en 2017, a voulu rendre hommage à tous ces classiques du cinéma qui l’ont inspiré depuis toujours.

J’ai vu ce film comme une célébration du grand écran. Je me suis permis pour une des premières fois dans ma vie de mettre ça et là des références pour nous amuser de grands films qui m’ont marqué. C’est discret, mais certaines références ne sont pas discrètes du tout, dit-il en riant.

Près de 4000 personnes ont participé à la création du film; c’est plus que la population du village natal du réalisateur.

C’est une grosse équipe, c’était un peu pharaonique comme projet, souligne-t-il.

Mais à la fin de la journée, ce sont toujours des acteurs face à une caméra. Mon travail est de [me concentrer] sur l’intimité avec la caméra. Quand je tourne, j’oublie tout le reste. J’ai une capacité à [me concentrer], à être un peu autiste par rapport à ce qui m’entoure.

Un homme en chemise blanche donne des indications à d'autres personnes dans un paysage désertique.

Denis Villeneuve et Javier Bardem sur le tournage de Dune

Photo : Warner Bros. / Chiabella James

On se croise les doigts

Tourner Dune a coûté près de 200 millions de dollars. À Venise, toute une équipe de marketing veille à ce que la machine médiatique s’emballe pour faire mousser l’intérêt envers le film.

Cinéaste de l’émotion, Denis Villeneuve parle d’abord avec le cœur, mais il fait preuve de lâcher-prise en ce qui concerne la sortie de Dune.

On se croise les doigts pour que la projection se déroule bien et que le public reçoive le film comme on l’a conçu. Après ça, je n'ai plus le contrôle et je laisse le film aller.

Le travail de communication de Tanya Lapointe

Sur le tapis rouge, vous verrez Denis Villeneuve en compagnie de Tanya Lapointe. L’ancienne journaliste de Radio-Canada et réalisatrice du documentaire Lafortune en papier est coproductrice exécutive de Dune.

Une femme et un homme vêtus de noir posent pour les photographes.

Denis Villeneuve et Tanya Lapointe à la Mostra de Venise mercredi

Photo : Getty Images / Vittorio Zunino Celotto

Mon rôle a beaucoup été de gérer le personnel et la communication. Avec une équipe de milliers de personnes, il faut que la vision soit communiquée à tous les membres de l’équipe. J'ai aussi supervisé l'équipe qui filme les cascades, nous a-t-elle expliqué en entrevue.

Pour elle comme pour Denis Villeneuve, cette première à Venise est une victoire.

Ça fait quatre ans qu'on se consacre à ce projet. En cinéma, on ne travaille pas toujours dans des conditions glamour. Le tapis rouge est une étincelle, une belle récompense, surtout après toute cette attente.

Une citation de :Tanya Lapointe, coproductrice

Selon elle, Dune montrera l’énorme machine qu’est ce film. À un moment, Stephen Henderson, qui joue le rôle de Thufir Hawat, est entré dans les décors et a dit : "J’ai l’impression d’entrer dans une pyramide.” C’est un peu ça, Dune, on est dans la démesure.

ICI RDI diffusera samedi à 12 h 30 une émission spéciale de 30 minutes sur Denis Villeneuve et le film Dune. Une rediffusion est prévue dimanche à 16 h 30.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !