•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diane Lebouthillier refuse de participer à un débat avec un candidat non vacciné

Une table vide avec un micro.

Diane Lebouthillier a catégoriquement refusé de participer au débat.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le débat s’est déroulé sans la candidate. Pour la députée sortante du parti de Justin Trudeau, il n’était pas question de s’asseoir aux côtés de Christian Rioux du Parti populaire du Canada.

Elle a exprimé un refus catégorique. Ça fait un an et demi que nos jeunes et nos aînés sont anxieux, qu’on travaille fort pour avoir des vaccins, pour aider à ce que les gens gardent leur travail et on a une personne assise en avant qui refuse le vaccin , a dénoncé la ministre du Revenu.

Je ne ferai pas le débat avec cette personne-là. Je n’ai pas à vivre ça dans ma vie et si, plus tard, monsieur est vacciné, ça va me faire plaisir de faire le débat.

Une citation de :Diane Lebouthillier, candidate du Parti libéral du Canada dans Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Diane Lebouthillier a indiqué qu’elle se devait de protéger sa santé, celle des siens et celles des électeurs qu’elle rencontrait durant la campagne électorale.

Le candidat du Parti populaire, Christian Rioux, n’a pas voulu se retirer. Il a qualifié cette demande d’antidémocratique.

Les deux autres candidats Guy Bernatchez du Bloc québécois et Jean-Pierre Pigeon du Parti conservateur ont indiqué qu’il tolérait la présence de M. Rioux, sans pour autant endosser les choix du candidat du parti de Maxime Bernier. L’absence de Mme Lebouthillier pour des raisons qui lui appartiennent, je peux comprendre. C’était son choix. Nous, en tant que, pour le Parti conservateur, c’est libre choix , a indiqué le candidat du parti de Erin O’Toole.

Avec le masque, la distanciation, je crois qu’on pouvait tenir ce débat-là en toute sécurité , a toutefois observé Guy Bernatchez du Bloc québécois.

Un débat à trois

La députée libérale sortante s’est par la suite retirée et le débat s’est amorcé entre les trois candidats présents. Lisa Phung du Nouveau Parti démocratique (NPD) et Monique Leduc du Parti libre du Canada étaient aussi absentes.

Dans l'ordre, Guy Bernatchez, Jean-Pierre Pigeon et Christian Rioux, tous assis devant un micro.

Les trois candidats ont pu débattre entre eux des enjeux de la région après le départ de la députée sortante.

Photo : Radio-Canada

Les trois candidats ont discuté des grands enjeux de la circonscription comme la revitalisation économique, la transition énergétique, la pénurie de main-d'œuvre et de logement. L'environnement et la crise sanitaire ont suscité les plus vifs échanges.

Il s’agissait d’un premier débat entre les candidats de la circonscription. L’exercice s’est déroulé à la maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts devant une vingtaine de personnes.

Selon les organisateurs, toutes les mesures de santé publique avaient été respectées.

Un deuxième débat est prévu au courant de la semaine prochaine aux Îles-de-la-Madeleine.

Jean-Pierre Pigeon et Christian Rioux ont tous les deux confirmé qu’ils n’y seront pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !