•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Acadiens veulent vivre à fond l’aventure du baseball en Ontario

Deux garçons, avec une casquette de baseball sur la tête. C'est un photomontage.

Julien Bourgeois et Michaël Losier, après leur saison de rêve avec les Mudcats de Moncton M18, ont rejoint l'Académie de baseball des Outlaws de Muskoka.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Bernier

François Le Blanc

C'est parti pour deux Acadiens de Dieppe, au Nouveau-Brunswick, passionnés de baseball. Julien Bourgeois et Michaël Losier entreprendront vendredi leur saison automnale en Ontario, dans une toute nouvelle école spécialisée dans ce sport.

L'Académie de baseball des Outlaws de Muskoka disputera ses premiers matchs ce week-end, lors d'un tournoi à Ottawa. Par la suite, il y aura une trentaine de parties à jouer d'ici la fin octobre. Et ce n'est que le début.

Jeune homme avec une casquette et un gant de baseball. Avec ses lunettes fumées, il regarde vers le sol avant d'attraper un roulant.

Michaël Losier évolue comme receveur et au premier but. Il avait hâte de se présenter à Muskoka. Il avait signé sa lettre d'entente avec l'Académie au mois de mars.

Photo : Radio-Canada / Ian Bonnell

C'est très motivant, dit Michaël Losier, qui évoluait, cet été avec les Mudcats de Moncton M18. Il y a plusieurs avantages : jouer du baseball cinq jours par semaine, allez faire des tournois aux États-Unis puis me faire des amis que je vais probablement connaître jusqu'à la fin de la vie et être avec du monde qui a le même rêve que moi.

Son ami et coéquipier avec les Mudcats, Julien Bourgeois, est d'avis que l'Académie de Muskoka sera une belle occasion de progresser rapidement.

Jeune homme tenant un bâton de baseball, s'apprêtant à frapper une balle. Son visage démontre de la détermination.

Julien Bourgeois s'est beaucoup entraîné cet été pour se préparer à sa saison automnale à Muskoka.

Photo : Radio-Canada / Ian Bonnell

De pouvoir jouer tout le temps et d'avoir accès à d'autres installations va m'aider à améliorer mon baseball, ajoute le lanceur et joueur de 2e but à Moncton.

Bourgeois et Losier se cherchaient une occasion de vivre leur passion plus intensément. Ils ont des contacts avec un des entraîneurs, ce qui les a convaincus.

L'école secondaire, située à Bracebridge, dans le sud de l'Ontario, ouvre ses portes cette année. Les entraîneurs ont fait un recrutement intensif au Canada. Trois autres Néo-Brunswickois font partie des Outlaws : Connor Sheasgreen, de Miramichi (que l'on voit dans la publication Facebook de l'Académie), Tyler Stewart et Ben Soke, de Fredericton.

Ce programme de type sports-études commence à peine, mais ça n'inquiète pas nos deux Acadiens.

Pas vraiment. Je pense qu'on va être capable de battre les autres équipes dans ces niveaux, soutient Julien Bourgeois.

L'entraîneur-chef (Jeff Amos), ça fait presque une vingtaine d'années qu'il fait des programmes de hautes performances. J'ai confiance en ce programme, ajoute Michaël Losier.

Prolonger la saison

Les saisons de baseball sont courtes au Nouveau-Brunswick. Le déménagement dans le sud de l'Ontario permettra de jouer plus tard cet automne tout en profitant des installations intérieures d'entraînement durant l'hiver.

Âgé de 16 ans, Michaël Losier est un joueur de 1er but et un receveur. Il fait partie de l'équipe des Mudcats de Moncton qui vient de remporter le championnat provincial des moins de 18 ans. Le baseball, c'est sa passion. Ce grand partisan des Yankees veut voir jusqu'où ce sport peut l'amener.

Les méthodes (d'entraînement) vont être encore meilleures qu'ici et je vais être avec des gens qui vont me pousser tous les jours, de l'entraînement encore plus dur de ce que je fais à Dieppe, explique-t-il.

Le Nouveau-Brunswick a produit de bons joueurs de baseball, dont plusieurs, comme Rhéal Cormier, Matt Stairs et Jason Dickson ont atteint les Ligues majeures. Ils aimeraient bien les imiter.

Un lanceur fait sa motion pour lancer une balle.

Rhéal Cormier a joué avec les Expos en 1996 et 1997 au cours de sa longue carrière de 16 saisons.

Photo : Getty Images / Jed Jacobsohn

Oui, ça m'inspire, déclare Julien. Je pense que, si j'ai de bons entraîneurs, je pense que je devrais être capable.

Julien Bourgeois est âgé de 16 ans. Joueur de 2e but, il est aussi lanceur pour l'équipe championne des Mudcats. Son objectif, à Muskoka, est d'améliorer la vitesse de ses tirs.

J'aimerais avoir ma balle rapide à une vélocité de 85 miles par heure à la fin de l'année, mentionne le lanceur.

C'est tout un défi, mais il est prêt. Et, c'est ce qu'il veut.

Un sport aussi pour les Canadiens

Les deux Acadiens sont encouragés par la montée fulgurante de joueurs du Canada, comme Abraham Toro. Le joueur de champ intérieur, originaire de Longueuil, au Québec, fait sa marque à Seattle avec les Mariners.

Abraham Toro regarde la balle qu'il vient de catapulter dans les gradins.

Abraham Toro connaît du succès avec les Marines de Seattle.

Photo : Getty Images / Alika Jenner

C'est encourageant de réaliser que les jeunes Canadiens ont une chance dans le sport majeur aux États-Unis. Ça nous donne toute une chance, nous les jeunes... On peut espérer que ça pourrait être (notre tour) à nous un jour.

Michaël et Julien seront de retour au Nouveau-Brunswick au mois de juin. Ils espèrent, à coup sûr, que leur expérience fera d'eux de meilleurs joueurs lorsqu'ils reprendront leur place sur un losange de baseball dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !