•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

La fin de semaine de Vazimolo

André Robitaille dans le décor éclaté de l'émission.

L'émission jeunesse « Vazimolo » animée par André Robitaille a été diffusée de l'automne 1991 au printemps 1995.

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

Radio-Canada

Il y a 30 ans, le 7 septembre 1991, l’émission jeunesse Vazimolo entrait en ondes à la télévision de Radio-Canada. Un animateur sympathique, un univers farfelu et des invités sautant à pieds joints dans cette fantaisie, voilà quelques éléments qui participeront au succès de ce programme matinal.

Comme le suggère son titre, l’émission Vazimolo souhaite permettre aux enfants de se détendre durant la fin de semaine.

André Robitaille — anciennement du groupe humoristique Les Bleu Poudre — tient la barre de ce rendez-vous ponctué de séries d’animation entre 7 h 30 et 10 h 30 le samedi et jusqu’à 9 h 15 le dimanche.

Vazimolo, 7 septembre 1991

Hey, vas-y mollo… Molo! De nombreux trentenaires reconnaîtront l’indicatif musical qui ouvrait chaque émission de Vazimolo.

Pour cette première émission diffusée le 7 septembre 1991, l’animateur André Robitaille explique aussi aux téléspectateurs à quoi s’attendre avec Vazimolo.

De l’action, du théâtre et des invités entraînés dans un décor hallucinant, voilà ce qu’offre Vazimolo entre deux dessins animés, dont Les oursons volants.

André Robitaille n’est pas seul dans son studio. Il y apparaît fréquemment sous les traits d’un personnage, avec son jumeau ou encore accompagné de la musicienne Claude de Chevigny.

La fantaisie de Vazimolo

André Robitaille (palefrenier) et sœur Angèle (jockey) dans un sketch.

Soeur Angèle se prête au jeu de « Vazimolo » le 1er octobre 1991 en incarnant le rôle du jockey Douglas aux côtés d'un palefrenier (André Robitaille).

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

Chaque samedi, l’animateur accueille une personnalité publique sur le plateau de l’émission jeunesse.

L’équipe de Vazimolo se propose de réaliser le rêve le plus fou de son invité à travers des sketches éclatés.

Vazimolo, 7 décembre 1991

À l’émission du samedi 7 décembre 1991 sous le thème du western, l’humoriste Patrick Huard tente par exemple de devenir un expert du rodéo en montant sur un taureau mécanique.

Comme le montre notre extrait, il affronte auparavant le bandit Coyote Bill dans un duel intense de Roche, papier, ciseaux et il lui fait la faveur de jouer aux petites autos.

Vazimolo, 28 mai 1995

Sous le signe de la fantaisie, de l’humour et de l’imagination débridée, André Robitaille amuse son public avec une bonne douzaine de personnages plus colorés les uns que les autres.

De retour d’une pause, il peut accueillir ses jeunes téléspectateurs sous les traits de Michel Boudichon, Raylnald Laforce, Tante Adrénaline ou encore Charles-Antoine de la Redondance.

Dis-toi que quand tu vas être déprimé, que la vie va être bien plate pour toi parce que l'adolescence, c'est dur. Dis-toi que ça va être encore plus dur pour d'autres personnes : tes parents!

Une citation de :Guy Guidon lors de ses adieux à l’émission du 28 mai 1995

À cela s’ajoute Bibop, un étonnant personnage issu du monde fantasmagorique qui s’exprime en onomatopées.

Sur le plateau, André Robitaille pose entouré de jeunes qui portent un chandail aux couleurs de « Vazimolo ».

La participation des jeunes est un axe majeur de l'émission « Vazimolo ».

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

Dans ce programme de fin de semaine, les interventions d’André Robitaille représentent 75 minutes sur les cinq heures et quart de diffusion.

Les jeunes participent aussi à ce temps d’antenne qui s’intéresse aux arts, à la culture et à la musique.

Vazimolo, 21 septembre 1991

Le segment Mission possible permet notamment à un volontaire de partir en reportage pour faire découvrir un sujet inusité à ses amis.

Dans notre extrait du 21 septembre 1991, Jessica Larochelle et Pierre-Olivier Lapointe se familiarisent par exemple avec le processus d'impression de la bande dessinée Gargouille.

L’animateur accueille aussi sur le plateau de jeunes invités qui partagent leurs suggestions de lecture, de sorties ou d’activités dans le cadre des chroniques Vazilire et Vazivoir.

L’âme de Vazimolo

L'animateur André Robitaille, posant entouré de ballons.

Le succès de « Vazimolo » est dû en grande partie au talent de son animateur André Robitaille.

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

Hyperactif, créatif et rêveur, André Robitaille gagne très vite la faveur des téléspectateurs matinaux.

Il parvient à établir un contact d’égal à égal avec son jeune public, à qui il s’adresse sans forcer un langage enfantin.

Un enfant est une personne à part entière, mais avec moins d’expérience, explique-t-il sur sa manière de voir les choses.

André Robitaille en Boudichon, dans une régie de télé avec un chapeau soulignant la 200e de Vazimolo.

Le 31 mars 1994, André Robitaille célèbre la 200e émission de Vazimolo dans la peau de son personnage de Boudichon.

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

L’animateur — qui a une formation d’acteur — tenait à ce que du jeu soit intégré dans Vazimolo pour toucher à l'imaginaire.

André Robitaille s’implique ainsi dans la conception de l'émission, dans la création des personnages et dans l’écriture des textes aux côtés de Martin Doyon.

Son travail au sein de l’équipe de Vazimolo sera récompensé par deux prix Gémeaux, en 1993 et en 1994.

Le public de Vazimolo

Public d'enfants et de parents dans les gradins du studio 42.

L'émission « Vazimolo » parvient à amuser un large public, comme celui réuni au studio 42 le 22 mai 1993.

Photo : Radio-Canada / Michel Rouette

Bien qu’elle vise principalement les enfants, la formule originale de Vazimolo rejoint un public de tout âge.

Au cours de ses quatre années à l’antenne de Radio-Canada, les cotes d’écoute de l’émission jeunesse dépassent régulièrement le demi-million de téléspectateurs.

André Robitaille sur la scène devant la foule réunie sur les plaines d'Abraham à Québec.

L'animateur André Robitaille anime la fête sur les plaines d'Abraham.

Photo : Radio-Canada

L’émission sort occasionnellement de ses studios et attire de grands rassemblements.

Le samedi 23 mai 1992, dans le cadre d’une émission spéciale enregistrée à Québec, 5000 personnes, enfants et parents confondus, prennent ainsi d’assaut les plaines d’Abraham.

Foule devant la scène sur les plaines d'Abraham à Québec.

Une foule de 5000 personnes accueille l'équipe de Vazimolo sur les plaines d'Abraham, à Québec, pour l'émission du 23 mai 1992.

Photo : Radio-Canada

Pour la dernière fin de semaine à l’antenne de Vazimolo, l’équipe convie les téléspectateurs à une immense fête dans le Vieux-Port de Montréal.

Vazimolo, 27 mai 1995

Comme le montre notre extrait, les enfants sont invités à décorer le plus joliment possible leur parapluie afin de remporter un grand prix remis par la chroniqueuse Maryse Pagé.

L'émission du 27 mai 1995 braque aussi ses projecteurs sur l’ensemble Polyjazz de la Polyvalente de Saint-Jérôme et accueille des invités spéciaux tels que le comédien Marc Labrèche et le groupe de musique RudeLuck.

On va fêter, on va rire, on va s'amuser, on va commencer l'été ensemble!, annonce l’animateur pour égayer l’immense foule.

Vazimolo, 28 mai 1995

Vazimolo quitte les ondes de Radio-Canada le 28 mai 1995.

Au cours des dernières minutes de l’émission, l’animateur André Robitaille fait ses adieux aux téléspectateurs en compagnie d’une partie de ses collègues rassemblés dans le décor si caractéristique de l’émission jeunesse.

Habituellement, c'est toi qui éteins ton téléviseur les dimanches et les samedis matins quand l'émission est terminée. Permets-moi cette semaine d'éteindre à mon tour ce téléviseur-là. J'ai déjà hâte de le rallumer, compte sur moi!

Une citation de :L'animateur André Robitaille, le 28 mai 1995
Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.