•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un aperçu des plus belles photos animalières de l’année

Une renarde marche dans des eaux peu profondes.

Le photographe et scientifique américain Jonny Armstrong a croisé le chemin d'une renarde qui cherchait des carcasses de saumon dans les eaux peu profondes de la rivière Karluk, en Alaska

Photo : Natural History Museum / Jonny Armstrong

Radio-Canada

Le Musée d'histoire naturelle de Londres (NHM) a dévoilé quelques clichés spectaculaires en prévision du Wildlife Photographer of the Year, un concours qui récompense les meilleures photographies animalières depuis 57 ans.

Cette année, le jury a affirmé avoir reçu un nombre record d'inscriptions, selon ce qu'on peut lire sur le site du musée. Cent clichés ont été retenus parmi les quelque 50 000 envoyés aumusée par des photographes originaires de 95 pays. Les photos lauréates seront annoncées le 12 octobre prochain.

Les yeux jaunes d'une lionne sont entourés de sang frais. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une jeune lionne a été croquée sur le vif par l'objectif de Lara Jackson pendant qu'elle était en train de dévorer un gnou.

Photo : Natural History Museum / Lara Jackson

Les photos dévoilées mardi ne font pas nécessairement partie des finalistes, mais elles donnent un avant-goût de l'exposition qui prendra l'affiche au NHM dans quelques semaines et qui rassemblera les meilleures œuvres de 2021.

Une marée de poissons morts flotte à la surface de la mer, avec un bateau en arrière-plan au loin. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une tonne de harengs morts flottant à la surface de la mer au large de la Norvège, dans la lentille du photographe Audun Rikardsen.

Photo : Natural History Museum / Audun Rikardsen

La qualité générale des photos soumises nous a vraiment pris par surprise, a affirmé Roz Kidman Cox, président du jury, dans un communiqué publié mercredi.

Avec la plupart des plans de voyages annulés dans la dernière année, les photographes semblent avoir passé plus de temps que d'habitude à fouiller pour choisir quelle perle envoyer. Le résultat est une collection d'images qui suscitent la réflexion, et d'autres qui nous rappellent la joie et l'émerveillement que l'on peut trouver dans la nature, particulièrement en ces temps sombres.

Un lynx regarde à l'intérieur d'une maison. On le voit à travers le cadre de porte. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sur cette photo de Sergio Marijuán, un lynx curieux regarde à l'intérieur d'une maison en Espagne, à l'est de la chaîne de montagnes Sierra Morena.

Photo : Natural History Museum / Sergio Marijuàn

Un serpent s'enroule autour d'un gecko qui lui mord le visage. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le photographe thaïlandais Wei Fu a immortalisé ce combat à mort entre une couleuvre volante et un gecko tokay.

Photo : Natural History Museum / Wei Fu

Plusieurs crevettes communiquent entre elles dans des eaux profondes à l'aide de leurs antennes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans cette photo de Laurent Ballesta, des crevettes narval communiquent entre elles grâce à leurs antennes, dans les eaux profondes au large de la côte méditerranéenne française.

Photo : Natural History Museum / Laurent Ballesta

Un perroquet vert regarde ses trois oisillons qui se cachent dans le trou d'un arbre. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette perruche à collier et sa petite famille ont été photographiées par Gagana Mendis Wickramasinghe, une Srilankaise de seulement 10 ans, dans la ville de Colombo.

Photo : Natural History Museum / Gagana Mendis Wickramasinghe

Gros plan sur un gros moustique tropical aux couleurs éclatantes. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un magnifique spécimen de moustique Sabethes femelle, croqué par l'Ontarien Gil Wizen dans la forêt amazonienne en Équateur.

Photo : Natural History Museum / Gil Wizen

Une rivière vue de haut, d'un bleu et orange éclatants. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bien que magnifiques, les couleurs de cette rivière prise en photo par Gheorghe Popa sont le résultat du déversement de produits toxiques provenant de la mine Rosia Poieni, en Roumanie, qui exploite l’un des plus grands gisements de minerai de cuivre et d’or en Europe

Photo : Natural History Museum / Gheorghe Popa

Quatre guépards tentent de traverser un cours d'eau agité et boueux. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans cette photo de Buddhilini de Soyza, on peut voir des guépards tenter de traverser la rivière Talek qui déborde après des inondations, au Kenya.

Photo : Natural History Museum / Buddhilini de Soyza

Le concours Wildlife Photographer of the Year est organisé et produit par le Musée d’histoire naturelle (NHM) de Londres.

Avec les informations de CNN, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !