•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau documentaire sur Leonard Cohen en primeur à Venise

Le chanteur Leonard Cohen portant un chapeau noir et un complet, micro en main, sur une scène extérieure.

La chanson « Hallelujah », de Leonard Cohen, est l'un des titres les plus souvent repris par d'autres artistes.

Photo : La Presse canadienne / Kai-Uwe Knoth

Radio-Canada

Jeudi a lieu la grande première de Hallelujah: Leonard Cohen, A Journey, A Song à l'occasion de la 78e Mostra de Venise. Ce nouveau documentaire explore la vie du défunt chanteur et poète montréalais à travers l’histoire de l’une de ses chansons les plus connues, Hallelujah.

D’après le site Deadline, Cohen a donné son autorisation au film juste avant son 80e anniversaire de naissance, en 2014, deux ans avant son décès.

Selon l’équipe de production, le documentaire retrace l'histoire de la chanson, de sa création à sa mauvaise réception lors de sa sortie, en 1984, puis sa renaissance, grâce notamment à la reprise chantée par l’Américain Jeff Buckley en 1994.

Le film s’intéresse aussi à l’influence que Hallelujah a eue sur une panoplie d’artistes, qui ont contribué à en faire l’une des chansons les plus reconnues et les plus souvent reprises de tous les temps (plus de 120 fois selon le site WhoSampled (Nouvelle fenêtre)).

Une tonne d’artistes témoignent

Rufus Wainwright, Brandi Carlile, Judy Collins, Regina Spektor, Amanda Palmer et Eric Church… Plusieurs artistes qui ont repris le titre à leur façon interviennent d’ailleurs dans le film pour parler de leur relation particulière avec cette chanson.

On peut également entendre les témoignages des collègues de Cohen, dont une de ses choristes, Sharon Robinson, et John Lissauer, le producteur derrière les arrangements de la version originale de Hallelujah. L’ancien journaliste du Rolling Stone, Larry Ratso Sloman, y fait entendre des enregistrements jamais dévoilés de ses entrevues avec Leonard Cohen entre 1974 et 2005.

Une femme sourit devant le logo de la 78e Mostra de Venise.

Dayna Goldfine, coréalisatrice du documentaire, lors d'une séance de photos à la 78e Mostra de Venise.

Photo : Getty Images / Vittorio Zunino Celotto

Selon le magazine Variety, la succession de Leonard Cohen a également mis à la disposition des cinéastes des carnets personnels, des photos et des prestations inédites du chanteur, en plus de rares entrevues et enregistrements audio.

Hallelujah: Leonard Cohen, A Journey, A Song a été réalisé par Dan Geller et Dayna Goldfine. Il est inspiré du livre The Holy or the Broken: Leonard Cohen, Jeff Buckley & the Unlikely Ascent of Hallelujah, de l’auteur Alan Light.

Avec les informations de Deadline, et Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !