•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pétrole coulera dans la nouvelle Ligne 3 d’Enbridge très bientôt

Des tuyaux de la nouvelle Ligne 3 d'Enbridge

La nouvelle canalisation d'Enbridge permettra de transporter presque le double de pétrole de plus que l'ancienne.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Pelletier

Radio-Canada

L’entreprise Enbridge a prévenu les expéditeurs de pétrole que son pipeline appelé Ligne 3 pourrait accueillir leur produit dès le mois d'octobre, signalant la mise en service complète du nouvel oléoduc.

Selon la notification obtenue par Reuters, 620 000 barils de pétrole par jour pourraient être transportés, soit presque l’intégralité de la nouvelle capacité du pipeline.

La canalisation transporte du pétrole du terminal d’Hardisty, en Alberta, jusque dans l’État américain du Winsconsin depuis les années 1960. L’entreprise travaille à son remplacement depuis plusieurs années. Le nouvel oléoduc, d’un diamètre supérieur à l’ancien, permettra de transporter 760 000 barils de pétrole léger et lourd par jour, soit presque le double de la capacité actuelle.

Une nouvelle attendue par les pétrolières

Deux sources de Reuters ont indiqué que le premier transport pourrait commencer dès le 15 septembre.

Le porte-parole d’Enbridge, Jesse Semko, a toutefois refusé de confirmer la nouvelle. Comme Enbridge l’a indiqué précédemment, la Ligne 3 devrait être mise en service au maximum de sa capacité au cours du quatrième trimestre de l’année. Nous ne serons pas plus précis, a-t-il répondu dans un courriel.

Le tracé de la canalisation 3 de l'entreprise Enbridge.

Le tracé de la canalisation 3 de l'entreprise Enbridge.

Photo : Radio-Canada

L'écart de prix entre les barils de pétrole américain et canadien s’est toutefois réduit pendant qu'on attendait cette mise en service. Les pétrolières canadiennes se plaignent de devoir vendre leur produit au rabais, faute d’assez de pipelines pour exporter leur pétrole.

La construction de l’oléoduc s'est heurtée à une forte opposition, notamment au Minnesota. La semaine dernière, la Cour suprême de l’État américain a toutefois diminué les espoirs de victoire des opposants d’Enbridge lorsqu’elle a refusé d’entendre un appel des groupes contre le projet de pipeline.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !