•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des locataires à Bathurst dénoncent une hausse de 100 % du loyer

Marie Roy montre un document du propriétaire de l'immeuble.

Marie Roy, résidente de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, est sous le choc d'une hausse de 100 % de son loyer. Elle dit qu'elle doit déménager.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les locataires d’un immeuble d’appartements à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, ont subi un choc en apprenant que leur loyer va bientôt doubler. Certains se sentent abandonnés et disent que déménager est leur seule option.

J'avais planifié de rester jusqu'à ce que je m'en aille au foyer, affirme une locataire, Marie Roy, qui habite dans l’immeuble depuis 9 ans.

Mais récemment, l'entreprise propriétaire de l'immeuble lui a annoncé que son loyer, qui est de 580 $ par mois, augmentera à 1150 $ à compter de décembre.

Mme Roy n'avait pas vu venir une pareille augmentation.

On n’a pas le choix de sortir. Si on paye ça, on ne mange pas.

Une citation de :Marie Roy, locataire

Âgée de 77 ans, elle se sent impuissante. Elle a l'impression qu'on l'expulse en lui imposant un loyer beaucoup trop élevé. Elle remet en question le slogan de l’entreprise propriétaire de l'immeuble.

Moi, je pense que c'est cruel. Puis, à part de ça, c'est marqué : We care where you live. Ce n'est pas vrai, affirme Marie Roy.

Sa voisine Josée Bertin, comme les autres locataires, a eu la même nouvelle. Elle ne comprend pas pourquoi le prix de location de ces appartements plutôt modestes augmente si soudainement.

Josée Bertin interviewée devant un immeuble.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Josée Bertin explique que la hausse du loyer est trop élevée pour elle.

Photo : Radio-Canada

Mme Bertin a aussi l'impression de se faire expulser. Elle dit qu’elle travaille à temps partiel et qu’elle ne peut pas payer ce nouveau loyer. Non, je ne peux pas. [...]. C'est cher, ouf.

Plaidoyer pour une loi

Il n'y a aucun contrôle des loyers au Nouveau-Brunswick. Marie Roy réclame des mesures de protection pour les locataires.

Le gouvernement ne met pas de loi pour arrêter ces choses-là. Il doit avoir une loi pour qu'ils n'aient pas le droit de le faire.

Une citation de :Marie Roy, locataire

Marie Roy a peur de ce qui va se passer dans les prochains mois.

On ne sait pas. On déménage tous, mais on ne sait pas où on s'en va. Il n'y a personne dans le bloc, je ne pense pas, qui va rester, dit-elle.

La façade du petit immeuble.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les locataires de cet immeuble à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, ont appris que leur loyer va doubler en décembre.

Photo : Radio-Canada

Tandis que les résidents encaissent le coup, Canada Home for Rent, l’entreprise propriétaire de l'immeuble, refuse de faire tout commentaire sur l'augmentation du loyer.

D’après un reportage d’Alix Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !