•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney s’adresse aux Albertains après 22 jours d’absence

Le premier ministre a répondu aux questions, notamment sur la gestion de la quatrième vague de la pandémie.

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney.

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, est revenu de vacances cette semaine.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Jason Kenney est sorti de son mutisme mercredi soir après 22 jours d’absence. Lors d'un événement en Facebook live, le premier ministre albertain a répondu aux questions du public, dont plusieurs concernaient la gestion de la quatrième vague de la pandémie.

Jason Kenney a justifié son absence au cours des dernières semaines par son besoin de prendre des vacances.

Certaines personnes essaient de politiser le fait que j’ai pris des vacances, a-t-il déploré.

Chaque jour, j’étais en contact avec le gouvernement. [...] Il est important pour tout le monde, surtout lorsqu’on occupe un emploi avec un niveau de pression élevé, de prendre le temps de recharger ses batteries, a-t-il ajouté.

Quatrième vague

Dès le début de la séance de questions, le premier ministre a choisi d’aborder la décision de Services de santé Alberta (Services de santé Alberta) d’imposer la vaccination à tous ses employés.

Jason Kenney a déclaré qu’il soutient la décision de l’agence provinciale, en précisant que les employés d’Services de santé Alberta devaient déjà fournir une preuve de vaccination pour certaines maladies comme la rougeole et l'hépatite B.

Il est évident que la COVID-19 devrait être ajoutée à cette liste, a-t-il affirmé.

Questionné au sujet du port du masque et d’un éventuel retour des restrictions sanitaires, le premier ministre a réitéré que les Albertains devront apprendre à vivre avec le virus et qu'ils sont libres de porter un couvre-visage s’ils en sentent le besoin.

Il a ajouté que des restrictions sanitaires ciblées pourraient entrer en vigueur si la pression sur le système de santé devient trop grande, mais que l’Alberta n’imposera pas un nouveau confinement.

La vague des non-vaccinés

Jason Kenney a insisté sur l’importance de la vaccination à plusieurs reprises durant le Facebook Live, qui a duré plus d’une heure.

Selon lui, la situation actuelle aurait pu être évitée si davantage d’Albertains étaient vaccinés.

Il ajoute que les jeunes sont particulièrement touchés par la quatrième vague.

Je crois qu’environ la moitié des personnes hospitalisées actuellement ont entre 20 et 45 ans, a-t-il indiqué.

Jason Kenney a abordé plusieurs autres sujets, dont l’économie, la santé mentale et le traitement des dépendances, l’hydrogène et les élections fédérales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !