•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport vaccinal : des conséquences pour des restaurateurs de Trois-Rivières

Les terrasses ont pu rouvrir sur la rue des Forges.

Les restaurateurs répètent que le passeport vaccinal est un moindre mal pour leur permettre de demeurer ouverts.

Photo : Radio-Canada

La première journée de la mise en application du passeport vaccinal en a été une d’adaptation pour les restaurateurs. La plupart des clients des restaurants visités avaient déjà leur preuve vaccinale et leur pièce d’identité prête, mais d’autres ont eu besoin d’aide.

On en a eu de toutes les couleurs. On a eu des gens qu’on a dû aider à télécharger leur propre preuve vaccinale. On a eu des gens qui se sont présentés avec des preuves en papier qu’on n’était pas capable de lire, raconte la copropriétaire du restaurant Le Grec à Trois-Rivières, Ioanna Yannopoulos.

Elle assure que les clients ont été patients et compréhensifs malgré l’attente d’une dizaine de minutes à la porte. J’imagine qu’avec l’habitude, avec les installations de plus en plus fonctionnelles, les gens vont arriver de plus en plus prêts et nous on va être plus rapides, souhaite la restauratrice.

Des personnes marchent dans une rue.

C’est également ce qu’espère Mathieu Martin, directeur des communications à la microbrasserie Le Temps d’une pinte, spécialement lors des soirées plus achalandées de la fin de semaine. Sinon, on envisage peut-être de faire la vérification une fois à la table, explique-t-il.

Pour faire face à l’achalandage, deux tablettes supplémentaires ont été achetées. On s’attend à ce qu’il y ait une augmentation des commandes pour emporter compte tenu qu’il y a des gens qui n’auront pas le QR code, ajoute Mathieu Martin. Il estime qu’une partie de sa clientèle plus jeune ne souhaite pas se précipiter pour être vaccinée.

Pour le propriétaire du Lupin, il s’agit du premier achat d’un téléphone cellulaire ou d’une tablette. Benoit Laforce n’avait jamais senti le besoin de s’en procurer avant aujourd’hui.

On est encore au stade du magasinage. La semaine prochaine, tout va être en mesure de fonctionner, promet-il. L’entrepreneur devra également demander de l’aide pour télécharger et apprendre le fonctionnement de l’application de vérification.

Salle à manger fermée

Un restaurant McDonald de Trois-Rivières a décidé de garder sa salle à manger fermée pendant la journée du lundi au vendredi. Le franchisé a dû faire ce choix par manque d’employés pour assurer les nouvelles tâches de vérification.

Le restaurant du boulevard des Forges ouvrira la salle à manger en soirée et la fin de semaine seulement, alors que le service à l’auto demeure disponible le reste du temps. La situation devrait revenir à la normale d’ici quelques semaines, le temps de former les nouveaux employés.

Avec les informations de Claudia Cantin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !