•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeport vaccinal en Ontario : voici où vous en aurez besoin

Deux mains tiennent une fiole du vaccin de Moderna contre la COVID-19, à West Haven, Connecticut, États-Unis, le 17 février 2021.

Une preuve de vaccination complète sera exigée dans plusieurs établissements de la province. (Archives)

Photo : Reuters / Mike Segar

Radio-Canada

Le passeport vaccinal ontarien sera imposé dès le 22 septembre. Voici comment il sera utilisé.

Où?

Toute personne qui désire mettre les pieds dans les lieux suivants devra présenter une preuve de vaccination complète.

  • Les restaurants et les bars (excluant la livraison et les commandes pour emporter)
  • Les boîtes de nuit (y compris les espaces extérieurs d’un établissement)
  • Les espaces de réunion et d’événements comme les salles de réception, les centres de conférence et de congrès
  • Les installations intérieures utilisées pour les activités sportives et récréatives de conditionnement physique et l’entraînement physique
  • Les événements sportifs
  • Les casinos, les salles de bingo et les établissements de jeux
  • Les concerts, les festivals de musique, les théâtres et les cinémas
  • Les établissements de bain, les sex clubs et les clubs de strip-tease
  • Les sites de course (par exemple les courses de chevaux)

Source : gouvernement de l’Ontario

Ceux qui préfèrent garder leur statut vaccinal secret ne [seront] pas [autorisés] à accéder aux milieux qui exigent une preuve de vaccination, précise le gouvernement.

Une exception existe pour les mariages et les funérailles pour la période comprise entre le 22 septembre et le 12 octobre 2021. Le résultat d’un test de diagnostic négatif - y compris un test rapide - sera accepté pour y assister.

Quel format?

Une version papier ou électronique du document reçu lors de l’administration de la seconde dose sera acceptée entre le 22 septembre et le 22 octobre. Ce document peut être téléchargé sur le site web du gouvernement.

Puis, après le 22 octobre, le gouvernement offrira une solution électronique qui comprendra un code QR.

Est-ce pour toujours?

Le gouvernement assure qu’il s’agit d’une mesure temporaire.

Y a-t-il des exceptions?

Les enfants de 11 ans et moins n’auront pas à présenter de preuve de vaccination puisqu’ils ne sont pas admissibles à recevoir le vaccin.

Les lieux de culte ne font pas partie de la liste des lieux restreints.

De plus, les magasins au détail et les centres commerciaux n'en font pas partie.

Les supermarchés, stations-service et dépanneurs non plus.

Les salons de coiffure et autres lieux de soins personnels ne sont pas sur la liste.

Les terrasses des restaurants et des bars peuvent permettre la présence de gens qui n’ont pas présenté de preuve vaccinale.

Tous ceux qui ont une note de leur médecin selon laquelle ils doivent éviter la vaccination contre la COVID-19 sont aussi exemptés.

Les employés des lieux visés n’ont pas à présenter de preuve vaccinale.

Il y a encore plusieurs éléments critiques du plan en cours d'élaboration, ont déclaré des responsables, et des orientations plus spécifiques sont attendues dans les jours et les semaines à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !