•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manon Rhéaume et Sylvain Côté immortalisés à la place Jean-Béliveau

Manon Rhéaume, Patrick Dom et la famille de Sylvain Côté entourent la statue de bronze en hommage au tournoi peewee.

Manon Rhéaume, Patrick Dom et la famille de Sylvain Côté entourent la statue de bronze en hommage au tournoi peewee.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

L’oeuvre d’art rendant hommage à l’organisation du Tournoi pee-wee de Québec et deux de ses joueurs les plus marquants, Manon Rhéaume et Sylvain Côté, a été inaugurée, mercredi matin, à la place Jean-Béliveau.

L’oeuvre de l’artiste-photographe Guillaume D. Cyr est constituée de statues de bronze des deux joueurs, enfants, dans leur uniforme du tournoi pee-wee. Une baie vitrée remplie de photos et de témoignages, derrière eux, vise quant à elle à souligner l’importante contribution des bénévoles dans l’histoire de l'événement.

Je me suis levée ce matin et j’avais des papillons dans le ventre. La dernière fois que j’avais eu ça c’était au tournoi pee-wee et avec le Lightning de Tampa Bay, a lancé Manon Rhéaume après avoir vu l'œuvre pour la première fois.

La seule femme dans la LNH

Seule femme de l’histoire à avoir disputé un match dans la LNH, la gardienne de Lac-Beauport s’est rappelée cette époque magique où, à onze ans, elle s’était retrouvée devant le filet au Colisée, pratiquant ensuite avec les Nordiques et signant des autographes dans les estrades.

 Ça a tellement une grande place dans ma vie. Non seulement j’ai été la première fille au Tournoi pee-wee, mais j’ai eu la chance d’être l’entraineuse de la première équipe de filles qui sont venues au Tournoi pee-wee. Mes deux garçons y ont aussi participé.

Quant à Sylvain Côté, également originaire de Québec, il s’était illustré au tournoi pee-wee de 1979 en menant son équipe à sa seconde Coupe internationale consécutive.

Celui qui a par la suite poursuivi son chemin dans le hockey jusqu’à la Ligue nationale ne pouvait être là mercredi, mais ses parents étaient particulièrement touchés de l’hommage. C’est tout le travail qu’il y a derrière tout ça pour se rendre où il s’est rendu, a expliqué sa mère, Lorraine, étouffée par l’émotion.

Un bel hommage

Directeur général de longue date du Tournoi pee-wee, Patrick Dom, ne pouvait imaginer un plus bel hommage au tournoi et ses bénévoles. Manon Rhéaume et Sylvain Côté font partie des 1296 joueurs du Tournoi ayant réussi à percer dans la Ligue nationale, mais font aussi partie des joueurs québécois qui sont devenus de vrais ambassadeurs pour nous et c’est une réelle fierté, a-t-il souligné.

L’œuvre d’art d’un coût de 231 000 $ a été financée par l’organisme J’ai ma place qui, en 2020, avait remis 460 000 $ à la Ville de Québec pour la commémoration hockey à la place Jean-Béliveau.

L’oeuvre s’ajoute à celles honorant Jean Béliveau, les frères Stastny et Joe Malone. Deux autres, honorant Guy Lafleur et Réal Cloutier, seront inaugurées en septembre. Un monument en hommage aux joueurs noirs des As de Québec, Willie O’Ree, Herb Carnegie et Stan Maxwell, viendra finalement compléter l’allée commémorative en 2022.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !