•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nomination critiquée aux Affaires afro-néo-écossaises

Pat Dunn.

Pat Dunn est le nouveau ministre responsable des Affaires afro-néo-écossaises, de l'Office de l'équité et des initiatives antiracistes en Nouvelle-Écosse (archives).

Photo : CBC/Patrick Callaghan

Radio-Canada

La nomination d’un Blanc au poste de ministre responsable des Affaires afro-néo-écossaises, de l'Office de l'équité et des initiatives antiracistes en Nouvelle-Écosse s’attire les critiques d’électeurs.

Le premier ministre Tim Houston et les autres membres de son Cabinet, dont Pat Dunn, député de Pictou Centre depuis 2006, ont prêté serment mardi.

Sean François, résident de Dartmouth, dit qu’il ne peut comprendre pourquoi M. Houston n’a pas confié la responsabilité des Affaires afro-néo-écossaises à une personne issue de la communauté noire, même si pour cela le premier ministre aurait dû chercher quelqu’un de non élu.

L’expérience des gens est importante, explique Sean François, entraîneur de soccer et membre de la communauté noire. Il dit qu’une personne blanche ne peut avoir la même perspective qu’une personne noire.

Il faut que les membres de la communauté sentent qu’ils sont représentés par quelqu’un qui comprend bien leurs préoccupations, ajoute M. François. Selon lui, lorsqu’une personne membre d’une certaine communauté voit l’un des siens exercer un pouvoir politique, elle peut être plus à l’aise de présenter des enjeux qui semblent moins importants aux yeux d’une personne ayant un vécu différent.

Le nouveau caucus progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse ne compte aucun député de couleur. Pat Dunn, ancien enseignant et ancien directeur d’école, a été nommé ministre des Communautés, de la Culture, du Tourisme et du Patrimoine, qui est maintenant responsable de Tourisme Nouvelle-Écosse. Il est également responsable des Affaires afro-néo-écossaises, de l'Office de l'équité et des initiatives antiracistes et du secteur bénévole.

Tim Houston défend son ministre

Plusieurs électeurs sont mécontents, mais d’autres disent que Pat Dunn est un homme bon et qu’il ne faut pas sauter aux conclusions.

Peu après la cérémonie d’assermentation, Tim Houston a dit qu’il a songé à confier ces responsabilités à une personne à l’extérieur de son parti politique, mais il a jugé qu’il est préférable pour la démocratie que ce soit des personnes élues qui exercent ces fonctions.

Tim Houston a souligné qu’il a pris sa décision après avoir vérifié quelles communautés chaque membre de son caucus représente.

La circonscription de Pictou Centre englobe Priestville, près de New Glasgow, où se trouve une communauté noire.

Selon Tim Houston, des résidents de cette communauté ont de l’estime et du respect pour Pat Dunn.

Le premier ministre affirme que Pat Dunn est un membre de son caucus approprié pour faire en sorte que la communauté soit respectée et entendue, et pour que le gouvernement travaille avec elle. C’est notre engagement, souligne-t-il.

Au cours de sa carrière politique, Pat Dunn a notamment été ministre de la Promotion et de la Protection de la santé.

Avec les renseignements de Haley Ryan, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !