•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une consultation publique sur la nouvelle vocation de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry

Un bâtiment en brique compte trois étages. Il y a une affiche sur la façade qui dit: Mon école de quartier je l'aime.

L’École Antoine-de-Saint-Exupéry

Photo : Radio-Canada

Le Centre de services scolaire (CSS) des Rives-du-Saguenay entame une consultation publique pour définir la nouvelle vocation de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry, sur le boulevard de l'Université, après le départ de ses élèves au Lab-École.

À la rentrée scolaire 2022, le Lab-École situé sur le terrain de l’ancienne École Marguerite-d’Youville accueillera 15 groupes de l’École Saint-Antoine-de-Saint-Exupéry, dont 12 groupes pour le primaire. Il y aura également une partie des groupes de l’école l’Horizon qui sera transférée au Lab-École.

L’avenir des locaux de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry ainsi que la redéfinition des bassins d’alimentation des écoles du secteur Sud de Chicoutimi seront des questions importantes au cours des deux prochaines années. C’est pourquoi le CSS des Rives-du-Saguenay veut que la population, les parents et les intervenants scolaires donnent leur avis.

On s’attend à beaucoup de questionnements de la part des parents, mais on a la chance de faire partie des six projets de Lab-École, a spécifié le président du conseil d’administration, Alexandre Lavoie.

La directrice générale du centre de services, Chantale Cyr, a aussi souligné lors du conseil d’administration tenu mardi soir la chance d’avoir un projet d’envergure comme le Lab-École. C’est un projet assez majeur, donc il y a différents impacts et une réflexion qui doit se faire dans toute la ville de Saguenay. Le centre de services scolaire est ouvert aux commentaires des parents, car il y aura une redéfinition des bassins.

Deux questions soumises à la population

Dans un document rassemblant les propositions soumises, le CSS des Rives-du-Saguenay recommande de modifier la vocation de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry pour rendre les espaces disponibles à la formation professionnelle.

Cette solution permettrait au pavillon l’Oasis du CFP du Grand-Fjord de libérer les espaces nécessaires pour répondre à la demande de la population relativement aux programmes en santé et en esthétique, assurant ainsi le développement souhaité de ces programmes, peut-on lire.

L’arrivée du Lab-École changera aussi la répartition des élèves dans les écoles, car plusieurs établissements dépassent ou dépasseront dans les prochaines années leur capacité d’accueil tandis que d’autres écoles sont ou seront en deçà de leur capacité.

Le document explique que l’arrivée du Lab-École permettra non seulement d’accueillir les élèves actuels de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry, mais aussi plusieurs élèves de l’École l’Horizon située à 550 mètres du Lab-École. Un bassin d’alimentation pour ce nouvel établissement doit donc être identifié.

Une élève vient de débarquer d'un bus scolaire. Elle porte un masque jaune et se dirige vers l'entrée de l'école primaire Father Leo Green à Edmonton. Un groupe d'autres personnes se trouve derrière elle.

Un bassin d’alimentation est un territoire défini par le Centre de services scolaire, formé par un ensemble de rues et desservi par un ou plusieurs immeubles d’une école.

Photo :  CBC / Dave Bajer

Le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay propose aussi de rendre disponible à l’École André-Gagnon le bâtiment de l’École l’Horizon afin de permettre le développement de la pédagogie Montessori.

La pédagogie Montessori repose sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant.

Une séance d’information aura d’abord lieu le 21 septembre et ensuite le 26 octobre une assemblée publique de consultation se tiendra sur ces questions. Les parents pourront trouver toutes les informations sur le site Internet du CSS des Rives-du-Saguenay dès le 1er septembre. Toutes les propositions soumises ont été élaborées en comité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !