•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un électeur dépose son bulletin dans une boîte de scrutin.

Les élections fédérales auront lieu le 20 septembre.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Au déclenchement des élections, deux femmes, une bloquiste et une libérale, étaient les représentantes élues à la Chambre des communes pour les circonscriptions qui couvrent la grande région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine ainsi qu'une partie du Bas-Saint-Laurent.

Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia

Députée sortante : Kristina Michaud du Bloc québécois, élue en 2019.

La candidate et députée sortante du Bloc québécois, Kristina Michaud, devra affronter cinq autres candidats.

La jeune femme, originaire de la Vallée de la Matapédia, avait emporté la victoire en 2019 sur le député libéral sortant Rémi Massé avec 51,6 % des voix. Son plus proche adversaire, le libéral avait obtenu 33,9 % des suffrages.

Kristina Michaud, dehors en été

La députée fédérale sortante d'Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia, la bloquiste Kristina Michaud.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

C’est un tout nouveau candidat qui portera cette fois les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC). Gestionnaire de projet, Louis-Éric Savoie habite la grande région de Québec, mais a grandi sur une ferme de Nouvelle, dans la MRC d’Avignon. M. Savoie indique qu’il milite pour le parti de Justin Trudeau depuis quelques années.

C’est un homme de 68 ans, Germain Dumas de Saint-Noël dans La Matapédia qui portera les couleurs du parti de Erin O’Toole. M. Dumas se définit aussi comme un militant de longue date et que son but premier est de faire connaître de programme du Parti conservateur du Canada (PCC).

Les couleurs du Nouveau Parti démocratique (NPD) seront défendues par Christel Marchand. Cette dernière était candidate dans Lévis-Lotbinière au scrutin de 2019.

Autrice-interprète, Mme Marchand a étudié à la Sorbonne et au Québec en communication et patrimoine. Le Parti populaire du Canada (PPC) sera de nouveau représenté par Éric Barnabé qui avait récolté 210 voix lors du scrutin de 2019.

Enfin, Mélanie Gendron défendra les idées du Parti libre du Canada (PLC). Ce tout nouveau parti se décrit comme étant basé sur la démocratie directe et respect de toute vie, et de ses éléments, humain, minéral, végétal et animal .

Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

Députée sortante : Diane Lebouthillier du Parti libéral du Canada, élue en 2015 et 2019.

Dans Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le maire Mont-Louis, Guy Bernatchez du Bloc québécois tentera à nouveau d’arracher la circonscription à la députée libérale sortante, Diane Lebouthillier.

Diane Lebouthillier, qui est ministre du Revenu dans le gouvernement de Justin Trudeau, avait réussi à l’emporter en 2019 avec seulement 637 voix de majorité.

Cette fois, Guy Bernatchez, qui souhaite mieux se faire connaître, a lancé sa campagne à Grande-Rivière dans le fief de son adversaire libérale et ancienne préfète de la MRC du Rocher-Percé.

Diane Lebouthillier, souriante, tient un pouce en l'air devant la marina de Gaspé.

La députée sortante Diane Lebouthillier a lancé sa campagne électorale à la marina de Gaspé, le 23 août dernier.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Mme Lebouthillier mise sur son bilan et les investissements de son gouvernement dans la circonscription pour gagner à nouveau la faveur des électeurs.

M. Bernatchez et Mme Lebouthillier ne sont pas les seuls à revenir sur le bulletin de vote des électeurs puisque le candidat du Parti conservateur du Canada, Jean-Pierre Pigeon, était déjà de la partie lors de scrutins de 2015 et 2019.

Père et grand-père, l’ancien président de la Commission scolaire des Chic-Chocs tentera de faire mieux que les 3022 recueillies en 2019.

Comme bien des électeurs, ceux de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine avaient soutenu la vague orange qui a balayé le Québec aux élections de 2011.

Jusqu’en 2015, la circonscription était représentée à la Chambre des communes par Philip Toone de l’équipe de Jack Layton. Cette fois-ci, le NPD, qui n'avait pas de candidat jusqu'à lundi, sera représenté par Lisa Phung. Aucune information sur la candidate n’était disponible en début de semaine sur le site du NPD.

Enfin deux autres candidats courtiseront les électeurs.

Christian Rioux sera le candidat du Parti populaire du Canada. Le Gaspésien, qui portera les idées de Maxime Bernier, n’est pas un néophyte en politique. Il a déjà été candidat du Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Gaspé ainsi qu’agent officiel de la campagne du PCC dans Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine en 2009.

Monique Leduc du tout nouveau Parti libre du Canada (PLC) a aussi déposé sa candidature pour devenir députée.

Jusqu’à maintenant, il n’y a aucun candidat du Parti vert du Canada. Élections Canada se donne toutefois jusqu’au 1er septembre pour publier les listes officielles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !