•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Instagram exigera votre date de naissance

Une enfant avec un cellulaire dans les mains.

Instagram souhaite rendre sa plateforme plus sécuritaire pour les personnes mineures.

Photo : Reuters / Eduard Korniyenko

Radio-Canada

Il faudra fournir votre date de naissance à Instagram, sans quoi vous ne pourrez plus utiliser l’application. C’est l'ultimatum qu’a lancé l’entreprise à ses utilisateurs et utilisatrices afin de rendre la plateforme « plus sûre pour les jeunes » et de mieux cibler les publicités.

Depuis 2019, les nouveaux comptes Instagram doivent obligatoirement fournir cette donnée personnelle avant de pouvoir commencer à publier des contenus. Mais les profils créés avant cette date en étaient jusqu’ici exemptés.

Si Instagram ne compte pas passer de la parole aux actes dans l’immédiat, l’application multipliera les requêtes afin qu’on lui fournisse une date de naissance.

Par exemple, lors d’une prochaine connexion au réseau social, une fenêtre apparaîtra afin de demander de fournir cette information personnelle. La question de l’âge va également surgir avant de lire des contenus marqués comme sensibles, selon le communiqué de presse.

Ces demandes peuvent toutefois être ignorées, mais non sans conséquence : Instagram souligne dans son communiqué que la date devra être ajoutée si l'on souhaite continuer à utiliser l'application.

Une fois que l’information a été fournie à Instagram, l’internaute ne pourra pas la supprimer, selon ce qu’indique le réseau social dans le Centre d’aide.

Votre anniversaire ne sera pas partagé avec d'autres personnes sur Instagram, y est-il également précisé.

Un lieu sûr pour les jeunes

Cette nouvelle exigence est posée alors que l’entreprise multiplie les efforts pour rendre sa plateforme plus sécuritaire pour les jeunes. Depuis quelques mois, les messages privés en provenance d’adultes ne peuvent être acheminés aux internautes d’âge mineur qui ne suivent pas leur compte. Les profils des personnes de moins de 16 ans sont également passés en mode privé par défaut.

Au mois de mai, le réseau social avait annoncé travailler sur une version de l'application pour enfants de moins de 13 ans, ce qui avait suscité la grogne de plusieurs groupes de défense des jeunes et de la vie privée.

L’entreprise mise sur une technologie de détection de l’âge propulsée par l’intelligence artificielle afin de déterminer si des internautes mentent sur leur date de naissance. Si le moindre doute subsiste, l’application vérifiera l’information en utilisant une variété de méthodes, selon un communiqué, sans toutefois préciser leur nature exacte.

Avec les informations de Mashable, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !