•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du masque obligatoire dans tous les lieux publics dès vendredi à Edmonton

Des masques sur une table.

Edmonton dénombre actuellement 238 cas actifs par 100 000 habitants.

Photo : getty images/istockphoto / mihalec

Radio-Canada

La Ville d’Edmonton rendra le port du masque obligatoire dans tous les endroits publics dès vendredi.

La capitale albertaine avait levé cette mesure le 1er juillet, mais en raison de la nouvelle flambée de la COVID-19, la restriction était de nouveau jugée nécessaire.

Neuf conseillers municipaux ont voté en faveur du règlement municipal, et deux ont voté contre.

Cette mesure demeurera en vigueur jusqu'à ce que le nombre de cas actifs baisse en deçà de 100 pour 100 000 habitants à Edmonton pendant 10 jours consécutifs.

La Ville d'Edmonton dénombre actuellement 238 cas actifs par 100 000 habitants.

Cette mesure touche également les services de transport en commun de la ville, même si le gouvernement albertain impose déjà le masque dans les transports en commun de la province, et ce, jusqu'à septembre.

La Ville veut ainsi se donner la possibilité de le rendre obligatoire, même si ce n’est plus le cas à l’échelle provinciale.

Edmonton va par ailleurs exiger de connaître le statut vaccinal de ses employés à partir du 10 septembre afin d'évaluer le degré de risque d’un retour au travail dans ses bureaux.

Le masque s'inscrit dans la campagne à Calgary

À Calgary, un groupe de candidats au poste de conseiller municipal ont joint leur voix lundi à celle de la candidate à la mairie Jan Damery pour réclamer la mise en place d’un passeport vaccinal et le retour du port du masque obligatoire.

Jan Damery dénonce l'inaction de la Ville et du gouvernement provincial, qui ont mis peu d'efforts pour intégrer ces mesures. Cela cause beaucoup de peur et de doute parmi les habitants, dit-elle.

Les élections municipales auront lieu le 18 octobre en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !