•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’esplanade Tranquille, un nouvel espace culturel au Quartier des spectacles

Vue d'une patinoire située entre deux bâtiments où patinent des dizaines de personnes.

Une immense patinoire réfrigérée sera aménagée l'hiver sur l'esplanade.

Photo : Valeria Cori-Manocchio / CBC

Radio-Canada

La Ville de Montréal a annoncé mardi l’inauguration d’un espace culturel de 5000 mètres carrés au cœur du Quartier des spectacles. Nommée « esplanade Tranquille », cette place publique végétalisée a pour objectif d’être complémentaire à la bourdonnante place des Festivals, située juste à côté.

Le lieu doit son nom à Henri Tranquille, le mythique libraire qui a tenu boutique dans le quartier de la fin des années 1940 jusqu'au milieu des années 1970. L’établissement était reconnu pour offrir des ouvrages proscrits par le clergé et pour accueillir des expositions et des lancements d'œuvres québécoises contestataires, notamment le recueil du Refus global.

L’esplanade Tranquille poursuivra ainsi la mission de médiation culturelle de la Librairie Tranquille. Inspirée du concept de cour arrière, cette place sera propice aux rencontres citoyennes et artistiques, a fait savoir par voie de communiqué Monique Simard, présidente du conseil d'administration du Partenariat du Quartier des spectacles.

Une place publique vide au milieu de bâtiments. Des petits arbres en pot sont installés un peu partout.

Un espace quatre saisons

Le nouveau lieu culturel sera composé d’un pavillon multifonctionnel – comprenant salles de production et aire de restauration – ainsi que d’un espace aménagé pouvant accueillir le public au gré des quatre saisons. Une immense patinoire réfrigérée est entre autres prévue pour l’hiver.

L’esplanade présente dès maintenant une exposition consacrée à la Librairie Tranquille.

Du 2 au 5 septembre, le Festival du nouveau cinéma y offrira gratuitement quatre soirées de projection en plein air. Les personnes intéressées à assister aux événements devront toutefois réserver leur place sur le site du festival (Nouvelle fenêtre), qui fête cette année ses 50 ans.

La première soirée sera consacrée à cinq cinéastes québécoises qui se sont distinguées au cours de la dernière décennie. Celles-ci seront d’ailleurs sur place pour l’occasion. Le court métrage Incarnat piano-film, réalisé par Charles Grenier et Philippe Cyr, sera également projeté le 2 septembre en présence des réalisateurs et de la compositrice de la musique du film, Ariane Moffatt.

Programmation des quatre soirées de projection

2 septembre :

  • Brotherhood, Meryam Joobeur
  • Mon boy, Sara Pellerin
  • Chef de meute, Chloé Robichaud
  • Quelqu’un d’extraordinaire, Monia Chokri
  • Star, Emilie Mannering
  • Incarnat piano-film, Charles Grenier et Philippe Cyr

3 septembre

  • Alcootest (another round), Thomas Vinterberg (Oscar du meilleur film étranger en 2021)

4 septembre

  • Sin la habana, Kaveh Nabatian (avant-première)

5 septembre

  • Mandibules, Quentin Dupieux

Le Festival du nouveau cinéma aura lieu en salle du 6 au 17 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !