•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sayona Québec complète l’acquisition de North American Lithium

Vue de haut des installations de la mine, entourée par la forêt.

Une vue aérienne de la mine North American Lithium, à La Corne.

Photo : Gracieuseté Sayona Québec

Martin Guindon

Sayona Québec a complété l’acquisition de North American Lithium, qui exploite la mine de lithium à La Corne.

La Cour supérieure avait entériné la transaction en juin, mais il restait à finaliser les dernières ententes. Les actifs et les 11 employés de la mine de lithium à La Corne passent donc sous le giron de Sayona Québec. Le mois dernier, la Cour d’appel a refusé d’entendre l’appel de Central America Nickel, qui contestait la décision de la Cour supérieure.

Une fosse à ciel ouvert.

La fosse à ciel ouvert de la mine North American Lithium, à La Corne.

Photo : Gracieuseté Sayona Québec

Je suis extrêmement content pour ceux qui ont développé au fil des ans et maintenu le site de La Corne dans un aussi bon état. Je pense que pas mal de monde a essayé de faire de ce site-là un site profitable, rentable, et je pense qu’on présente un plan qui tient la route, qui va amener le site de La Corne ailleurs dans le développement de toute l’industrie du lithium et de l’électrification des transports au Québec, se réjouit Guy Laliberté, chef de la direction chez Sayona Québec.

Investissements à venir

À court terme, Sayona Québec doit annoncer les premiers éléments de son plan d’immobilisations, qui prévoit des investissements dans l’amélioration du concentrateur existant à La Corne. Sayona Québec a espoir de relancer les opérations de la mine d’ici 2023.

Avant de retourner en opération, on va y injecter plusieurs millions de dollars pour améliorer non seulement les équipements de production, mais aussi les équipements de traitement et des projets reliés à l’environnement. Mais éventuellement, on va redémarrer les opérations, et on pense que ça pourrait se faire dans un horizon de 12 à 16 mois, fait valoir M. Laliberté.

Vue de haut des installations dans l'usine.

Une vue des installations de l'usine de la mine North American Lithium à La Corne.

Photo : Gracieuseté Sayona Québec

Le projet Authier sera amendé

Le site de North American Lithium devient une pièce maîtresse du pôle de lithium que souhaite développer Sayona Québec en Abitibi-Témiscamingue. Le concentrateur de La Corne sera utilisé pour traiter le minerai provenant des projets Authier à La Motte et Tansim au Témiscamingue. Le projet Authier, qui devrait faire l’objet d’audiences publiques en environnement devant le BAPE en 2022, sera par ailleurs amendé pour en tenir compte.

Ça va réduire considérablement l'empreinte environnementale du projet Autier et optimiser davantage le concentrateur de La Corne, affirme Guy Laliberté.

Sayona Québec prévoit aussi effectuer une étude de faisabilité sur le développement d’une installation de conversion du spodumène dans les trois prochaines années. Elle s’est engagée, sous certaines conditions, à produire de l’hydroxyde ou du carbonate de lithium au Québec d’ici 6 à 10 ans, en vertu de son entente avec Investissement Québec. Le mine possède déjà une usine de carbonate de lithium, mais elle n’a été en activité que brièvement en 2014.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !