•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyade à Thetford Mines : il meurt en tentant de sauver son fils

Photo du défunt prise de son avis de décès.

Yves Quirion est mort en tentant de sauver son fils tombé à l'eau.

Photo : Avis de décès / Maison Gamache & Nadeau

Yves Quirion, 42 ans, de Thetford Mines, est mort samedi en tentant de sauver son fils tombé à l’eau pendant une partie de pêche.

La police de Thetford Mines a fourni un peu plus de détails lundi sur les circonstances qui ont mené à la mort du père de deux enfants.

Le drame est survenu vers 12 h 45 samedi après-midi près des sentiers de vélo de montagne du Parc du sommet de Thetford, anciennement le parc éolien des Moulins. M. Quirion aurait emmené son fils de six ans pêcher dans un réservoir d’eau de la municipalité se trouvant sur le site.

Vue d'un plan d'eau en pleine nature, bordé d'arbres.

Le duo père-fils pêchait sur le muret de béton lorsque le petit garçon est tombé à l'eau.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Selon les premiers éléments de l'enquête, le père et son fils étaient assis sur le muret de béton qui longe le réservoir lorsque le petit garçon a trébuché et est tombé dans le bassin. Le père a alors sauté à l’eau pour tenter de sauver son fils.

Un groupe de cinq cyclistes qui étaient dans le secteur a entendu des cris et s’est approché du plan d’eau. Les citoyens ont aperçu l’enfant qui flottait sur le dos, la bouche et le nez hors de l’eau. Un d’entre eux s’est jeté à l’eau pour le ramener sur la terre ferme et les services d’urgence ont été contactés.

À leur arrivée, les secouristes ont pu extirper le corps de l’homme du réservoir et ont immédiatement entamé des manœuvres de réanimation. Sa mort a été constatée à l'Hôpital de Thetford Mines.

Une enquête du coroner est ouverte.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.