•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de COVID-19 à l’école secondaire L’Odyssée-Lafontaine

Une petite fille descend de l'autobus scolaire.

Un premier cas a été détecté dans une école de la région.

Photo : CBC/Francis Ferland

Radio-Canada

Alors que les cours débutent dans les écoles du Saguenay–Lac-Saint-Jean, un premier cas de COVID-19 a été recensé parmi les élèves. Il s'agit d'un jeune de sixième année qui a été déclaré positif au coronavirus dans les derniers jours.

Le jeune en question fréquente l'école secondaire L'Odyssée-Lafontaine, qui accueille certains élèves de niveau primaire pour des programmes particuliers.

Une activité d’intégration a eu lieu vendredi et il a été en contact avec ses camarades de classe.

Le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay a placé la classe en enseignement à distance, car le risque de transmission est considéré comme étant modéré.

Les jeunes sont isolés pour 10 jours, mais pas leurs proches.

Ils vont devoir subir un test de dépistage.

Le docteur en santé publique au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Jean-François Betala Belinga, explique par contre que les choses vont changer pour la suite de l'année scolaire.

Les nouvelles mesures qu'on a eues ont juste été publiées la semaine passée. Notre équipe a encore géré ça avec le modus operandi de l'avant. Mais, comme je vous dis, c'est la transition qu'on est en train de passer pour qu'on soit tout attaché avec nos partenaires. Mais les prochaines approches, ce sera vraiment de laisser la classe en fonctionnement avec des mesures rehaussées. Éventuellement, au deuxième cas, là on va fermer la classe. Mais pour l'instant, comme on a appliqué ces mesures-là, on va les garder, a-t-il énoncé.

Procédure de la santé publique

Contrairement à ceux de neuf régions du Québec, les élèves du primaire et du secondaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean n'ont pas à porter le masque en classe.

Toutefois, une procédure est mise en place en cas d'augmentation des cas de COVID-19 notamment pour les élèves du primaire. Les élèves du primaire ayant été en contact avec un cas de COVID-19 pourront continuer leurs activités scolaires en portant un masque pendant 10 jours, mais ils ne pourront toutefois effectuer d'activités parascolaires pendant cette période, avait alors expliqué le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, la semaine dernière.

La procédure est légèrement différente pour les élèves du secondaire adéquatement vaccinés. Même s’ils ont été en contact avec un cas positif, ils pourront poursuivre normalement leurs activités. Ceux qui ne sont pas pleinement vaccinés devront toutefois porter le masque pendant 10 jours et se limiter aux activités scolaires permises qui ne nécessitent pas le passeport vaccinal.

Selon des informations de Louis Martineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !