•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boxe : Marie-Pier Houle vit des heures difficiles depuis son combat

Jeanette Zacarias Zapata et Marie-Pier Houle boxant sur le ring, pendant un gala de boxe.

Jeanette Zacarias Zapata, à gauche, a été conduite à l'hôpital, samedi soir, suivant son combat avec la boxeuse Marie-Pier Houle, à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La boxeuse originaire du secteur Cap-de-la-Madeleine se dit en état de choc à la suite des événements de samedi soir. Lors du gala du Groupe Yvon Michel, à Montréal, son adversaire, la Mexicaine Jeanette Zacarias Zapata, s’est écroulée au terme du quatrième round et a frôlé la mort. Une victoire que Marie-Pier Houle souhaitait, mais qu’elle n’arrive pas à célébrer dans ces circonstances.

La boxeuse de 31 ans est ébranlée. En entrevue à Toujours le matin, Marie-Pier Houle confie penser constamment à son adversaire qui est toujours aux soins intensifs, au conjoint de Jeanette Zacarias Zapata, ainsi qu’à sa famille, au Mexique.

Elle reçoit des nouvelles sur la santé de la boxeuse par l’entremise d’Yvon Michel qui est sur place. Déjà au lendemain des événements, elle tient à faire une sortie publique en soutien à Zapata.

Les médecins jugent que l’état de Zapata est critique mais stable. C'est au cours des prochains jours qu'il sera possible de déterminer si la jeune athlète de 18 ans devra vivre avec des séquelles. En entrevue, Marie-Pier Houle explique qu'elle est consciente de la longue rééducation qui s'annonce pour la jeune pugiliste mexicaine. Comme elle travaille dans le domaine de la physiothérapie, elle fait parfois face à ce genre de situation.

Réfléchir à son avenir?

Quand on demande à la boxeuse si des doutes l'habitent quant à son avenir, en raison des risques du métier, elle fait plutôt part des inquiétudes de son conjoint. Il est ébranlé parce qu’une commotion du genre aurait pu lui arriver également dans ses combats. La situation suscite des discussions au domicile familial. Pour sa part, elle est bien consciente que ce type de blessure peut survenir en boxe, mais la Madelinoise d’origine ne remet pas en doute sa passion pour le sport.

« La boxe, pour moi, c’est tellement important. [...] Je ne suis pas dans un dilemme : est-ce que je vais arrêter ou continuer? Mais, je vais prendre un peu de recul pour digérer ce qui se passe et on va rembarquer au moment opportun. »

— Une citation de  Marie-Pier Houle, boxeuse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !