•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine limite à 3 h par semaine les jeux vidéo en ligne pour les enfants

La réglementation interdisait déjà aux personnes mineures de jouer en ligne entre 22 h et 8 h.

Deux mains en train de jouer à un jeu sur téléphone mobile.

Le jeu mobile « Honor of Kings », calqué sur le populaire « League of Legends », est un véritable phénomène culturel en Chine.

Photo : Tencent

Agence France-Presse

Les jeunes de moins de 18 ans ne pourront pas dépasser les trois heures de jeux vidéo en ligne par semaine, selon un resserrement des restrictions annoncé lundi en Chine. L'objectif est de lutter contre la dépendance aux écrans des personnes mineures.

L’organisation chinoise de régulation de l'audiovisuel, de l'édition et de la radiodiffusion a précisé que les personnes mineures pourraient jouer en ligne à raison d’une heure par jour, uniquement les vendredis, samedis et dimanches – soit trois heures maximum par semaine.

Cette mesure s’ajoute à un horaire restreint : les jeunes ne pourront jouer qu'entre 20 h et 21 h, selon ce que précise le communiqué. La réglementation précédente prévoyait déjà que les personnes mineures devaient ranger leur manette de jeux entre 22 h et 8 h.

Les autres jours de la semaine, les jeux vidéo en ligne seront inaccessibles aux moins de 18 ans. Pendant les vacances scolaires, les jeunes pourront jouer une heure par jour.

Afin de les empêcher de contourner l'interdiction, une pièce d’identité sera requise lors de la connexion en ligne.

Le calendrier d'application de la mesure n'a pas été précisé par le gouvernement. Elle ne s'applique a priori qu'aux jeux vidéo en ligne, et pas à ceux ne nécessitant pas d'accès à Internet.

Des géants chinois sur la sellette

Au début du mois d’août, un influent journal gouvernemental jugeait que les jeux vidéo étaient devenus un opium mental.

L'article critiquait notamment Tencent, le poids lourd du secteur, et son populaire jeu en ligne multijoueurs Honor of Kings, qui compte au quotidien plus de 100 millions d'utilisatrices et d’utilisateurs actifs.

La dépendance aux jeux vidéo et aux écrans est décriée depuis longtemps pour ses conséquences négatives : baisse de la vision, effets sur les résultats scolaires, manque d'activité physique et risque de devenir accro.

Ces nouvelles mesures restrictives pour les jeux vidéo interviennent au moment où les autorités chinoises se montrent particulièrement intransigeantes envers les pratiques des grandes entreprises du numérique.

Plusieurs géants de la technologie ont été montrés du doigt ces derniers mois pour des pratiques jusque-là tolérées et largement répandues, notamment en matière de données personnelles et de droits des internautes.

Les jeux vidéo représentent en Chine une importante manne financière : ils ont généré 25,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires rien qu'au premier semestre 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !