•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le passage d’Ida en Lousiane a semé la destruction

Un homme sauve ce qu'il peut des meubles de la maison de sa mère après le passage de l'ouragan Ida.

Un homme sauve ce qu'il peut des meubles de la maison de sa mère après le passage de l'ouragan Ida.

Photo : Getty Images / Scott Olson

Radio-Canada

Lundi, des sauveteurs à bord de bateaux, d'hélicoptères et de camions utilisés en période de crues ont mis à l'abri des centaines de personnes qui avaient été piégées la veille par les eaux d'Ida, l'un des ouragans les plus puissants à n'avoir jamais touché le continent américain.

Les résidents vivant dans le labyrinthe de rivières et de bayous le long de la côte du golfe de Louisiane se sont réfugiés dans leurs greniers ou sur leurs toits et ont publié leurs adresses sur les médias sociaux, dans l'espoir d'être secourus.

Dans la seule paroisse de Saint-Jean-Baptiste, les autorités locales ont déclaré en soirée sur les ondes du réseau CNN que près de 800 personnes avaient été secourues.

En après-midi, le gouverneur de l'État, John Bel Edwards, avait fait état d'un bilan global de 671 rescapés.

Dans plusieurs villes, de nombreuses routes demeurent impraticables, le système 911 inopérant et le service de téléphonie mobile hors service, ce qui complique l'acheminement des secours.

Il y a certainement plus de questions que de réponses, a déclaré le gouverneur lors d'une conférence de presse. Je ne peux pas vous dire quand l'électricité va être rétablie. Je ne peux pas vous dire quand tous les débris seront nettoyés et quand les réparations seront effectuées. Mais ce que je peux vous dire, c'est que nous allons travailler dur chaque jour pour apporter toute l'aide que nous pouvons.

Les autorités ont par ailleurs confirmé deux morts attribuées à l'ouragan : un automobiliste, qui s'est noyé à La Nouvelle-Orléans en tentant de traverser les eaux près d'une autoroute, et une personne frappée par la chute d'un arbre, à Prairieville, au sud de Baton Rouge.

Nous allons avoir beaucoup plus de décès confirmés, a cependant indiqué Christina Stephens, porte-parole du gouverneur, étant donné l'importance de la destruction.

Pendant la journée, les équipes de réparation des services publics se sont par ailleurs affairées à réparer les dégâts, après que l'ouragan, depuis rétrogradé en tempête tropicale, eut submergé la côte de la Louisiane.

Ida s'est abattu sur les côtes le jour du 16e anniversaire de l'ouragan Katrina, qui avait dévasté La Nouvelle-Orléans et fait 1800 morts.

Un réseau électrique

Des pans de mur jonchent le sol.

Le mur de briques d'un commerce de La Nouvelle-Orléans n'a pas résisté au passage d'Ida.

Photo : Reuters / Devika Krishna Kumar

Plus d'un million de foyers et d'entreprises de la Louisiane, dont l'ensemble de La Nouvelle-Orléans, sont toujours privés d'électricité, a indiqué en début de soirée le gouverneur Edwards.

Son bureau a en outre déclaré que les dégâts infligés au réseau électrique semblent catastrophiques.

Seuls des générateurs permettent encore d'avoir le courant, ont dit les autorités.

Les dégâts sont si importants qu'Energy Lousiana a prévenu qu'il faudrait peut-être attendre des semaines avant que le réseau électrique ne soit réparé.

« Il faudra probablement des jours pour déterminer l'étendue des dommages causés à notre réseau électrique et beaucoup plus longtemps pour rétablir la transmission électrique dans la région. »

— Une citation de  Philip Mays, président et chef de la direction d'Energy Louisiana

Des nouvelles décourageantes pour de nombreux citoyens, qui se retrouvent sans réfrigération ou air climatisé, alors qu'on prévoit des températures avoisinant les 32 degrés Celsius en milieu de semaine.

Un homme, assis sur son perron, sèche ses larmes devant une maison lourdement endommagée.

Theophilus Charles, 70 ans, constate l'étendue des dégâts à sa maison de Houma, en Louisiane.

Photo : Reuters / Adrees Latif

Les responsables locaux ont en outre rapporté l'effondrement d'au moins un pylône soutenant une ligne à haute tension à la station de transmission d'Avondale. Il a entraîné avec lui une partie du réseau électrique dans le fleuve Mississippi. Aucune des huit lignes de transmission n'est actuellement fonctionnelle, ce qui pourrait rapidement causer des problèmes d'approvisionnement en eau potable.

Étant donné cette situation, les activités de neuf raffineries et celles du port de La Nouvelle-Orléans cesseront ou presque pour une période encore indéterminée. Plus de 25 000 techniciens en provenance de 32 États ont été mis à contribution pour remettre sur pied le réseau électrique.

De plus, 18 systèmes d'eau desservant environ 255 000 clients ont été mis hors service, selon le département de la santé de l'État.

Quatre hôpitaux de Louisiane, dont celui de Galiano qui a perdu une partie de son toit, ont en outre été endommagés, et 39 établissements médicaux fonctionnent grâce à des générateurs, selon l'Agence fédérale de gestion des urgences. Les responsables ont indiqué qu'ils évacuaient des dizaines de patients vers d'autres villes.

Ida serait restée de catégorie 4 plusieurs heures après avoir touché terre, alors que les ouragans perdent habituellement plus rapidement de leur force une fois la côte atteinte.

Une voiture sous les décombres à La Nouvelle-Orléans.

Une voiture sous les décombres après qu'un bâtiment a été détruit par l'ouragan Ida, à La Nouvelle-Orléans.

Photo : Getty Images / Brandon Bell

La force des vents, qui ont atteint 240 km/h, été telle que le cours du Mississippi a été temporairement inversé par endroits, un phénomène très rare, selon Scott Perrien, un hydrologue interviewé par CNN. Avec les trombes d’eau qui se sont abattues sur la région, le niveau d’eau a augmenté de deux mètres par endroits, ce qui a causé des inondations.

Cocktail COVID et ouragan

L'ouragan a frappé une région déjà sur le qui-vive sanitaire : le variant Delta a touché de plein fouet la Louisiane, peu vaccinée, et a mis son système hospitalier à genoux, avec près de 2700 patients hospitalisés et autant de morts quotidiennes qu'au pic de la pandémie.

Le bureau du gouverneur a précisé que plus de 2200 personnes évacuées étaient hébergées dans 41 refuges, mais l'État entend relocaliser certaines d'entre elles vers des hôtels dès que possible, de façon à respecter la distanciation sociale.

C'est un cauchemar de la COVID, a admis la porte-parole du gouverneur. Nous prévoyons qu'il pourrait y voir des pics du nombre de cas de COVID liés à cela.

Ida poursuit sa trajectoire

Dans le sud-ouest du Mississippi, les eaux des crues ont par ailleurs entouré des quartiers entiers, et de nombreuses routes étaient impraticables. Plusieurs tornades ont été signalées.

Si Ida a depuis diminué en intensité, la tempête s’enfonce désormais à l’intérieur des terres avec des pluies torrentielles.

Ida devait prendre de la vitesse en soirée avant de déverser ses pluies sur les vallées du Tennessee et de l'Ohio mardi, sur la région des la région des Appalaches mercredi et sur la capitale du pays jeudi.

Les météorologistes ont indiqué que la tempête pourrait s'accompagner de crues soudaines et de coulées de boue avant qu'elle ne s'éloigne vers l'océan au-dessus de la Nouvelle-Angleterre, vendredi.

Avec les informations de Associated Press, CNN, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !