•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rentrée scolaire s’amorce au Bas-Saint-Laurent

Des élèves jouent dans une cour d'école.

C'est la rentrée pour les élèves de l'école primaire l'Estran, à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

C'est le retour à l'école cette semaine pour les élèves et les étudiants du Bas-Saint-Laurent.

Dans la plupart des établissements de la région, le début des classes est prévu mardi, mais les cours ont repris lundi matin dans certaines écoles. Des activités d'accueil sont aussi prévues.

À l'école primaire l'Estran de Rimouski, notamment, les élèves ont été invités à rencontrer leur enseignant accompagnés d'un parent.

Ils peuvent voir leur enseignant, la classe, se faire une petite idée de comment ça va aller. Ça rassure beaucoup les parents et les élèves. Ça fait une rentrée plus douce, estime la directrice de l'établissement, Valérie Gagnon.

Alors que le milieu scolaire vit sa deuxième rentrée en temps de pandémie, les règles ont été modifiées cette année. Au primaire et au secondaire, les bulles-classes ont été abolies, mais le port du masque est obligatoire dans les aires communes et les autobus.

Les enfants vont pouvoir jouer avec qui ils veulent sur la cour de récré. Ils n'auront pas besoin de rester toujours en groupe-classe.

Une citation de :Valérie Gagnon, directrice de l'école primaire l'Estran de Rimouski

Québec se réserve toutefois le droit de resserrer ces règles selon la situation épidémiologique, comme ce fut le cas dernièrement dans certaines régions, où les élèves doivent porter le masque en classe.

Pour les étudiants des cégeps et universités, ainsi que ceux de la formation générale des adultes et de la formation professionnelle, le port du masque est requis en tout temps.

Près de 83 % des étudiants de l'UQAR doublement vaccinés

Alors que les cégeps de la région ont repris leurs activités la semaine dernière, les cours reprendront mardi à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

On est tous heureux de pouvoir être sur le campus, explique Félix Gravel, secrétaire général de l'Association générale étudiante du campus de Rimouski (AGECAR).

La chose qu'il me manquait le plus, c'était de voir des gens, d'être avec des gens [...]. Cette année, on prévoit faire beaucoup d'activités!, dit-il, tout en précisant qu'il est toujours nécessaire de suivre les mesures sanitaires.

La dernière rentrée sur campus avait eu lieu à l'automne 2019, rappelle pour sa part le recteur de l'UQAR, François Deschênes. C'est sûr qu'il y a beaucoup de fébrilité, dit-il.

On a tout mis en place pour que ce soit sécuritaire et on espère que ce sera une présence qui sera durable tout au long de l'automne.

Une citation de :François Deschênes, recteur de l'UQAR

L'an dernier, la majorité des cours dans les établissements d'enseignement supérieur ont été donnés de façon virtuelle. Cependant, Québec a confirmé au début du mois d'août que la rentrée se ferait en présentiel cet automne, puisqu'une grande majorité d'étudiants étaient doublement vaccinés ou le seraient en septembre.

Le recteur de l'UQAR, François Deschênes, en entrevue avec plusieurs médias.

Le recteur de l'UQAR, François Deschênes

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

À l'UQAR, plus de 90 % des étudiants ont reçu une première dose de vaccin, tandis que 82,6 % d'entre eux sont adéquatement vaccinés contre la COVID-19.

Puisque le Vacc-I-Express – un autobus où il est possible de se faire vacciner – est de passage à l'UQAR ces jours-ci, les deux prochaines journées vont nous permettre d'améliorer ces super taux de vaccination, a par ailleurs indiqué la directrice de la vaccination au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien.

Le Vacc-I-Express poursuivra d'ailleurs sa tournée dans plusieurs écoles secondaires au cours des prochaines semaines.

Jusqu'à maintenant, 79 % des jeunes de 12 à 17 ans de la région sont adéquatement vaccinés.

Avec la collaboration de Michaële Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !