•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une acquisition d’importance en vue à Saint-Maxime-du-Mont-Louis

Saint-Maxime-du-Mont-Louis

Saint-Maxime-du-Mont-Louis

Photo : Radio-Canada

L'achat d'une propriété privée permettrait à la municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, en Haute-Gaspésie, de faire un pas de plus pour contrer la pénurie de logements.

La pénurie de logements et le manque de terrains pour en construire de nouveaux sont des réalités auxquelles se bute Saint-Maxime-du-Mont-Louis depuis plusieurs années, ce qui limite son développement.

Comme ailleurs en Gaspésie, la pandémie a aggravé le phénomène. Les maisons à vendre y sont rares.

Il se pourrait toutefois que le prochain acheteur d’une maison soit la Municipalité elle-même. Cette maison, déjà ciblée, est dotée d’un vaste terrain et située au cœur du village.

Le terrain pourrait permettre à la Municipalité de construire une nouvelle rue et même un nouveau quartier, indique le maire suppléant, Claude Bélanger. On n’a pas encore établi le nombre d’unités de logement, mais si on y va au maximum avec la plus petite superficie, ça pourrait être une trentaine d’unités qui pourrait être construite, mais si on veut de plus grands terrains, ça pourrait être une vingtaine d’unités de logement.

La nouvelle rue, perpendiculaire à la rue de L'Église, pourrait être raccordée aux réseaux municipaux d’aqueduc et d’égout.

Prochaines étapes

Afin d’acheter le terrain, la municipalité de Saint-Maxime-du-Mont-Louis a voté à la mi-août un règlement d’emprunt de 200 000 $. L’avis public a été publié cette semaine. S’il n’y a pas d’opposition, le règlement pourra être entériné à la prochaine rencontre du conseil municipal en septembre.

Le projet lui-même demeure encore à définir. On n’a pas encore établi si ce seront des minimaisons ou encore la grandeur des terrains qui seront disponibles. La seule chose qu’on ne voudrait pas ce sont des maisons mobiles, indique Claude Bélanger.

Il reviendra donc au prochain conseil municipal, élu en novembre prochain, de discuter de la forme que prendra le développement du terrain et la vocation qui sera donnée à la maison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !