•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La hausse des coûts de construction frappe des projets de logements abordables à Ottawa

Un édifice en construction.

Le nouvel édifice de la Société John Howard d'Ottawa devrait être achevé en mars 2022.

Photo : CBC news

Radio-Canada

La hausse des coûts dans l’industrie de la construction porte un dur coup à certains projets de logements abordables à Ottawa.

La Société John Howard d'Ottawa le constate avec son projet de 40 unités de logement assorti d’un programme de soutien qui se construit présentement sur l'avenue Carling.

Bien que l’organisme reconnaisse que les besoins en matière de logements abordables sont criants à Ottawa, la construction de ce nouveau bâtiment est tombée à un bien mauvais moment, rapporte le directeur de l’organisation sans but lucratif, Tyler Fainstat.

La flambée des prix de la construction, la pénurie de main-d'œuvre et de matériaux ainsi que les protocoles sanitaires à respecter sur les chantiers n’ont pas joué en faveur de la Société John Howard d'Ottawa, explique-t-il.

Vous n'auriez pas pu avoir pire moment pour démarrer un projet d'immobilisations. Nous sommes une organisation à but non lucratif. Nous n'avons malheureusement pas de gros sacs d'argent.

Une citation de :Tyler Fainstat, directeur, Société John Howard d'Ottawa

La Société John Howard d'Ottawa a même pensé un moment retarder son projet évalué à 19 millions $ pour ne pas mettre en péril les autres programmes de l'organisme.

La Ville d’Ottawa est toutefois intervenue et débloquera jusqu’à 1,2 million $ afin de couvrir les dépassements de coûts du projet. Les travaux devraient être terminés comme prévu en mars 2022, indique le directeur de l’organisme.

La Société John Howard d'Ottawa a remporté l'appel d'offres en 2019 afin de construire des logements permanents pour les personnes en situation d’itinérance sur un terrain appartenant à la Ville d’Ottawa près du lac Dow.

La Ville d’Ottawa prévoit aussi une dépense de 750 000 $ pour l’année en cours afin d’aider l’organisme Bergers de l'espoir à défrayer des dépassements de coûts pour son nouvel établissement d’une quarantaine d’appartements sur le chemin Montréal, près de la promenade de l'Aviation.

En plus des prix de construction, les programmes eux-mêmes coûtent plus cher, a indiqué aux élus le directeur du logement de la Ville d’Ottawa, Saide Sayah, lors d’une rencontre de planification la semaine dernière.

Les responsables du logement à la Ville d’Ottawa s'attendent à ce que d'autres projets semblables se heurtent à des augmentations des coûts. C’est pourquoi on entend injecter plus d’argent dans un fonds de prévoyance prévu à cet effet.

Les dépenses en capital pour le logement abordable à Ottawa pourraient totaliser plus de 40 millions $ pour l’année en cours. La part de la Ville à cette enveloppe est de 15 millions $. Les gouvernements fédéral et provincial vont quant à eux investir, respectivement, 22,4 et 4,7 millions $.

Avec les informations de Kate Porter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !