•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspésie : un retour immédiat de VIA Rail revendiqué entre Matapédia et New Richmond

Un train de passagers circule sur une voie ferrée sinueuse en été.

Un train de passagers de VIA Rail.

Photo : Reuters / Shaun Best

Roxanne Langlois

La Coalition des Gaspésiens pour l'avenir du train revendique une reprise immédiate des activités de VIA Rail entre Matapédia et New Richmond et sollicite, pour ce faire, l'appui de la députée et ministre sortante Diane Lebouthillier.

Le regroupement demandait auparavant une reprise des activités du transporteur à partir de New Carlisle dès que possible, mais celui-ci a changé son fusil d’épaule. Il réclame désormais un retour du service plus rapidement, mais pour une portion plus courte du trajet.

C’est que la Société du chemin de fer de la Gaspésie, qui gère le rail, lui a récemment confirmé que le tronçon entre Matapédia et New Richmond est désormais sécuritaire et qu’il répond aux exigences de VIA Rail.

La Coalition propose aussi, au gré des travaux majeurs qui seront effectués pour réhabiliter le rail, une reprise graduelle de la desserte à New Carlisle vers l’automne 2022, puis à Chandler, Percé et Gaspé.

Le ministère des Transports, propriétaire du chemin de fer, a prévu ramener le train jusqu’à Gaspé en 2025 au terme d'une réhabilitation majeure déjà en cours.

Il accorde une entrevue en marge d'une manifestation tenue en 2019.

Bernard Babin, cofondateur de la Coalition des Gaspésiens pour l'avenir du train

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Nous, Gaspésiens, on est privés du service de VIA Rail depuis le mois d’août 2013. [Cela fait] 8 ans complets que VIA Rail n’est plus en Gaspésie, jusqu’à New Carlisle. Si l’on parle de Gaspé, on parle de décembre 2011, donc de 10 ans, déplore le directeur et cofondateur de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train, Bernard Babin.

Le transporteur a fait savoir par le passé qu’il reviendrait lorsque tout le chemin de fer serait opérationnel, ce qui n’empêche pas la Coalition d’espérer un retournement de situation.

On y croit tellement!

Une citation de :Bernard Babin, directeur et cofondateur de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train

M. Babin soutient que les touristes et de très nombreux Gaspésiens attendent impatiemment le retour de VIA Rail. Il songe notamment aux personnes âgées qui ne conduisent plus ainsi qu’aux malades qui doivent voyager à l’extérieur pour des traitements médicaux. De plus, le transport aérien demeure peu abordable pour une grande partie de la population, selon Bernard Babin.

Chemin de fer en Gaspésie.

Chemin de fer en Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le directeur de la Coalition rappelle que le retour du train, même partiel, pourrait désengorger les routes, en plus de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Je pense qu’on a un bon dossier. […] Les raisons sont toutes là et elles sont excellentes.

L’aide de Diane Lebouthillier sollicitée

La Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train a acheminé, le 20 août dernier, une missive à la députée sortante dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier. Cette correspondance demandait à la candidate libérale d’intervenir auprès du ministre fédéral des Transports Omar Alghabra et de VIA Rail afin de favoriser un retour du train de passagers rapide dans la Baie-des-Chaleurs.

Le regroupement mentionnait, vendredi matin, n’avoir reçu aucune réponse à cette lettre, acheminée au bureau de circonscription ainsi qu’au local électoral de Mme Lebouthillier.

Bernard Babin estime pourtant que la politicienne, qui brigue actuellement un troisième mandat, aurait le pouvoir de faire débloquer le dossier.

La députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre sortante Diane Lebouthillier.

La députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre sortante Diane Lebouthillier

Photo : Radio-Canada

Actuellement, tout le monde se ''garroche'' un peu la balle. [...] Je pense que Mme Lebouthillier a un beau trousseau de clés avec elle et qu’elle pourrait beaucoup aider les Gaspésiens. Elle veut se faire réélire actuellement, je pense qu’elle doit démontrer qu’elle tient compte des désirs des Gaspésiens.

La Coalition compte d’ailleurs profiter de la campagne électorale en cours afin de ramener le sujet du train de passagers à l’avant-plan. L’organisation prévoit interpeller tous les candidats des circonscriptions de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia afin d’aborder la question.

Peu de réponses

Diane Lebouthillier a décliné la demande d’entrevue de Radio-Canada portant sur la requête de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train. Son équipe électorale a néanmoins acheminé une déclaration par courriel.

La députée sortante y mentionne qu’elle comprend que le retour du train constitue un élément important pour plusieurs personnes en Gaspésie et rappelle que son gouvernement a investi près de 46 millions de dollars pour permettre un retour du train jusqu’à Gaspé.

Concernant le retour de VIA Rail, c’est la prérogative de VIA Rail, car c’est à VIA Rail de décider d’une date de reprise selon sa gouvernance, peut-on lire dans ce courriel.

Le logo de VIA Rail.

Le logo de VIA Rail (archives)

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Le transporteur a lui aussi refusé de répondre aux questions de Radio-Canada.

VIA Rail a l’intention de reprendre le service vers la région de la Gaspésie lorsque les voies seront jugées sécuritaires pour l'exploitation des trains de passagers et que l'infrastructure permettra le service jusqu'à Gaspé avec des temps de parcours concurrentiels, mentionne néanmoins son équipe de relations médias dans un courriel reçu vendredi après-midi.

Alors que le service avait été suspendu pendant environ 17 mois et qu'il était attendu avec impatience, le train Océan est de retour depuis le 11 août entre Montréal et Halifax, et ce, à raison d’une fois par semaine.

La Régie intermunicipale de transport Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine offre, jusqu’au 30 septembre prochain, un service de navette par autobus. Les voyageurs peuvent ainsi transiter de la gare de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, vers Gaspé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !