•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles places en CPE : les parents des Basques devront patienter

Des jouets et des enfants en arrière-plan.

Le manque de places en garderie est plus important qu'il n'y paraît dans la MRC des Basques.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Alors que de nouvelles places en garderie ont été annoncées jeudi au Bas-Saint-Laurent, les parents de la MRC des Basques devront patienter au moins jusqu’au prochain appel d'offres, prévu pour septembre. Ils ont en quelque sorte manqué le bateau, parce que leurs besoins réels ont été sous-évalués.

Selon Chantal Riou, directrice générale du CPE La Baleine bricoleuse, à Trois-Pistoles, une centaine de places seraient nécessaires, mais seulement une trentaine de demandes apparaissaient sur la liste du ministère de la Famille.

Des demandes en personne plutôt qu’en ligne

Pour déterminer les besoins, le gouvernement utilise les données du site web La Place 0-5 et peu de parents s'y étaient inscrits dans la MRC des Basques dans les dernières années.

Chantal Riou explique que les parents allaient présenter leurs demandes en personne plutôt qu’en ligne, comme cela se fait souvent dans de petits milieux.

Lors du dernier processus, aucun projet n'a été déposé, puisque la MRC ne se retrouvait pas en déficit de places aux yeux du gouvernement québécois.

Une rue de la ville de Trois-Pistoles.

Un projet sera présenté pour la ville de Trois-Pistoles (archives).

Photo : Radio-Canada

Les parents ont donc été sensibilisés à la nécessité de s’inscrire en ligne.

On a créé un comité de développement avec diverses instances pour agir et on a fait campagne sur les réseaux sociaux pour inciter les parents à s’inscrire, mentionne Chantal Riou. Ç’a eu comme effet de tripler le nombre de places manquantes.

En vue du prochain appel d’offres, un projet sera présenté pour la municipalité de Saint-Jean-de-Dieu. Le milieu est très mobilisé, mentionne la directrice.

Une demande sera aussi déposée pour augmenter le nombre de places à Trois-Pistoles.

La directrice fait aussi valoir que plusieurs enfants vivent de la précarité dans la MRC des Basques. Nos enfants devraient profiter de nouvelles places en installation, estime-t-elle. Le gouvernement devrait en tenir compte.

Comme la MRC des Basques se trouve entre celles de Rimouski-Neigette et de Rivière-du-Loup, qui ont obtenu l'ensemble des 430 nouvelles places subventionnes annoncées jeudi, Mme Riou ne voudrait surtout pas qu’elle soit oubliée lors du prochain appel d'offres.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !