•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau festival pour contrer le suicide à Nutashkuan

Deux ouvriers terminent de monter la scène et les six membres de l'organisation prennent la pose.

L'équipe du premier festival Mamuk à Nutashkuan

Photo : Gracieuseté de John John Malec

Radio-Canada

Un nouveau festival sera lancé à Nutashakuan vendredi soir. Le festival Mamuk a été mis sur pied pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de drogue et d’alcool et pour faire de la prévention afin de contrer le suicide.

Des concerts avec des artistes comme Scott Pien Picard, Laurent Mark et David Hart ainsi que des conférences sur les questions de dépendance, de décrochage scolaire et de culture sont notamment au programme.

Des intervenants sociaux et des membres de la Sûreté du Québec (SQ) seront également sur place pour faire de la sensibilisation.

L’ organisateur du festival, John John Malec, indique que c'est le premier événement du genre à avoir lieu dans sa communauté.

Nous, on fait ça pour les jeunes. Moi, j’ai perdu mon cousin dernièrement. Il s’est suicidé. Il y a d’autres personnes qui se sont suicidées dans notre communauté.

Une citation de :John John Malec, organisateur du festival Mamuk de Nutashkuan

Ça fait longtemps que je veux faire ce festival pour aider les jeunes. J’aime ça rassembler le monde. J'aimerais que ça s’arrête. J'aimerais que les vendeurs s'arrêtent, qu’ils pensent au moins aux enfants qui détruisent leur vie, [qu’ils pensent] à leurs mères et leurs pères. Ça me touche vraiment. J'aimerais que le monde se réveille, lance M. Malec.

Le festival Mamuk se déroulera de vendredi à dimanche sur le site du camping Nutshimit, à Nutashkuan.

Avec les informations de Catherine Paquette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !