•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants du primaire et du secondaire pleinement vaccinés à 96 %

Un professionnel de la santé administre un vaccin à un patient.

troisième dose de son vaccin contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Quelque 96 % des enseignants du primaire et du secondaire affirment être pleinement vaccinés contre la COVID-19, selon un sondage commandé par le gouvernement du Québec.

Les enseignants se disent pour la vaccination obligatoire pour le personnel de l’éducation et des services et n’ont rien contre les autres stratégies portant sur la vaccination.

L’enquête révèle que, plus précisément, 97,3 % des enseignants sont pleinement vaccinés ou ont un rendez-vous pour être adéquatement vaccinés.

Ils sont 95,9 % à avoir reçu leurs deux doses de vaccin contre 2 % qui en ont reçu une seule, dont 1,4 % ont déjà rendez-vous pour une deuxième dose.

Seul 0,5 % n’ont pas de rendez-vous, mais ils disent avoir l’intention de recevoir leur deuxième dose. Et ils sont à peine 0,1 % qui n’ont pas de rendez-vous et n’ont pas l’intention de recevoir une deuxième dose de vaccin.

Pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés, soit 2,1 %, 0,5 % d’entre eux ont l’intention de se faire vacciner, mais ils n’ont pas pris de rendez-vous encore, précise le sondage.

Enfin, 1,7 % n’ont pas de rendez-vous et n’ont pas l’intention de se faire vacciner.

Les auteurs de ce coup de sonde ont interviewé 501 enseignants travaillant dans une école primaire ou secondaire entre le 20 au 24 août 2021.

Plus tôt vendredi, lors des travaux de la commission parlementaire sur la pertinence d'élargir la vaccination obligatoire à d'autres travailleurs que ceux de la santé, l'Association québécoise des centres de la petite enfance s’est dite en faveur de la vaccination obligatoire des éducatrices.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !