•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faute de chirurgiens, des bébés sont opérés en dehors de la Colombie-Britannique

Un bébé blond est couché sur un lit avec les yeux fermés. Il est connecté à une vingtaine de fils qui l'aident à respirer et à s'alimenter.

James, six mois, est l'un des 13 patients que l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique a dû transférer hors de la province cet été faute d'effectifs suffisants.

Photo : Heather Lazeski

Radio-Canada

Une douzaine d’opérations cardiaques pédiatriques ont été annulées en Colombie-Britannique depuis le 1er juillet, après qu’un chirurgien cardiaque pour enfants fut parti en « congé prévu ». Son congé a forcé 13 familles à se rendre à Edmonton et à Toronto pour obtenir les soins nécessaires pour leur enfant.

Le manque de personnel à l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique a forcé Heather Lazeski et son fils de 6 mois, James, à se rendre à Edmonton pour une transplantation cardiaque.

Mon pire cauchemar est devenu réalité, raconte Heather Lazeski. C'est la seule façon dont je peux décrire ce que nous avons vécu. Son fils, James, a subi deux arrêts cardiaques pendant son transfert de Vancouver à Edmonton.

Sans ce transfert, il ne serait pas dans cet état aujourd’hui.

Une citation de :Heather Lazeski, mère de James

Les dommages aux organes qu'a subis James durant le transfert le rendent maintenant inadmissible à la transplantation, selon les parents Heather et Steve Lazeski.

Entre-temps, ses parents ont déménagé à Edmonton, en attendant que James reprenne des forces.

L'attente (pour une transplantation) est normalement de plus d'un an, alors nous allons rester ici jusqu'à ce qu'il ait un nouveau cœur. Nous ne pouvons pas partir.

Une citation de :Heather et Steve Lazeski, parents de James

Voyage hors de la province à 35 semaines de grossesse

Un nouveau-né portant une couche dort dans les bras d'un homme. Il est connecté à plusieurs fils pour l'aider à respirer et à s'alimenter.

Une malformation cardiaque rare a été découverte chez Logan Suzara alors qu’il était encore dans l'utérus de sa mère. La malformation a nécessité une intervention chirurgicale dans la semaine suivant la naissance.

Photo : Cody Levien et Alyssa Suzara

Cody Levien et Alyssa Suzara ont appris moins d'un mois avant la date prévue pour une césarienne, le 16 juillet, qu'il n'y avait plus d'équipe disponible pour effectuer une chirurgie cardiaque urgente après la naissance de leur fils.

Ainsi, le couple, qui vit à Coquitlam, en Colombie-Britannique, a-t-il dû s'envoler pour Toronto alors qu'Alyssa Suzara était enceinte de 35 semaines et y a passé sept semaines, du 20 juin au 5 août, dont un séjour de deux semaines à l'Hôpital SickKids de Toronto.

Nous avons été pris par surprise et déçus. Nous nous sommes sentis très isolés, avec la famille qui ne pouvait pas être là en personne, explique Cody Levien.

Sa femme dit que le fait de devoir prendre un vol pour Toronto dans un délai aussi court a été très stressant.

Nous sommes une petite nouvelle famille. Je ne peux pas imaginer les coûts financiers et le reste pour les familles plus nombreuses qui sont déracinées pendant plusieurs semaines, voire plus.

Incertitude

Un bébé est alité et branché à plusieurs fils dans un lit médical. Une main d'adulte est posée sur la tête de l'enfant.

Depuis son opération au coeur, en 2017, Evelyn Kim a dû retourner à l'hôpital plusieurs fois. Sa plus récente opération a été annulée.

Photo : Laesa Kim

Evelyn Kim attend une opération cardiaque. Chez la fillette de 5 ans, qui a des problèmes cardiaques depuis plusieurs années, le flux de sang vers le cœur est limité. L'annulation de son opération m'a choquée, ça m'a dévastée, explique sa mère, Lasea Kim.

Et maintenant, il y a toute cette incertitude imminente quant au moment où cela se produira. Qui fera l'opération? Où allons-nous être pour l'opération?

Une citation de :Laesa Kim, mère d'Evelyn

Laesa Kim croit que, quels que soient ses problèmes administratifs, l'Hôpital devrait pouvoir offrir les soins nécessaires.

Personnel spécialisé

Un conflit interne à l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique serait à l’origine des interventions chirurgicales annulées, disent les parents, ce que l’hôpital ne confirme pas.

Cependant, des documents de la Cour suprême provinciale mettent en évidence qu'il existe un long conflit entre deux chirurgiens cardiothoraciques.

Gros plan de mains gantées en train de réaliser une opération à cœur ouvert.

Les chirurgies cardiaques pour enfants n'ont pas complètement repris à l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, faute de personnel.

Photo : Getty Images / Jean-Sébastien Evrard

L'Hôpital avait mis fin au contrat de l'un des deux, mais la Cour a ordonné son rétablissement au printemps.

Que l'état de santé de notre fils s'aggrave parce qu'on n'a pas réussi à gérer quelques chirurgiens est incompréhensible, affirme le père de James, Steve Lazeski.

Dans un courriel, l’Hôpital assure qu'il offre des soins de la plus haute qualité et qu’aucune greffe du cœur pour enfants n’a été annulée, mais reconnaît qu'il fait face à plusieurs défis depuis quelques semaines.

L’Hôpital a ajouté qu'il fournit également un soutien financier pour les voyages, l'hébergement et la nourriture, selon les besoins, pour soutenir les familles qui ont été touchées.

L'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique a présenté ses excuses aux familles et précisé que des chirurgiens d’autres hôpitaux canadiens pour enfants ont été appelés en renfort à Vancouver à l’automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !