•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gens pourront acheter du cannabis chez les producteurs au Nouveau-Brunswick

Un plan de cannabis.

Les producteurs autorisés au Nouveau-Brunswick pourront bientôt vendre leurs produits sur place (archives).

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Les producteurs de cannabis autorisés au Nouveau-Brunswick pourront bientôt vendre leurs produits sur place, dans leurs installations, comme des fraises chez les fermiers.

Le nouveau programme Cannabis FarmGate augmentera la visibilité des producteurs locaux autorisés et créera de potentielles occasions touristiques, estime Cannabis NB, la société de la Couronne qui est actuellement le seul détaillant autorisé de la province.

Cette production agricole n'existe que depuis quelques années au Nouveau-Brunswick, mais Cannabis NB discute de la manière de développer le marché, a déclaré jeudi Lara Wood, vice-présidente à l'exploitation.

La directrice générale de Cannabis NB, Lori Stickles, estime qu'il y a un intérêt croissant des consommateurs et des producteurs pour ce type d'initiative à travers le pays. La société d'État croit qu'un tel programme créera des opportunités pour l'industrie légale du cannabis récréatif.

Le programme FarmGate permettra aussi aux petits producteurs d'offrir leurs produits dans leur propre boutique avant de les vendre dans les magasins de Cannabis NB.

Pour participer à ce programme, les producteurs admissibles devront soumettre une demande à Cannabis NB, qui l'autorisera. Tous les produits devront être cultivés et emballés sur place. Ils devront notamment respecter les règles fédérales en matière d'emballage, comme s'ils étaient vendus dans un magasin de Cannabis NB, a indiqué Mme Wood.

La vice-présidente a précisé que Cannabis NB facturera des frais administratifs, mais les producteurs pourront fixer les prix de leurs propres produits vendus sur place. Nous sommes aux premiers stades de nos conversations, a-t-elle déclaré.

Selon Mme Wood, cinq producteurs sont actuellement pleinement autorisés au Nouveau-Brunswick, mais au moins une dizaine d'autres sont à différentes étapes du processus d'autorisation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !