•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le demi-marathon de Lévis de retour

Des participants au demi-marathon de Lévis sont en train de courir.

Annulé en 2020, le demi-marathon de Lévis se tient cette année sur deux jours, samedi et dimanche.

Photo : Radio-Canada / Léa Beauchesne

Annulé l’an dernier, le demi-marathon de Lévis est de retour samedi et dimanche. Plusieurs milliers de coureurs prendront le départ de la première course d’envergure organisée à Québec depuis près de deux ans. À vos chronos, voici, en quatre temps, ce qu’il faut savoir sur le seul événement de la saison du circuit Je Cours Québec.

Un pari réussi

De toute évidence, l’événement va avoir lieu, lançait en riant la productrice déléguée de Je Cours Québec, Marianne Pelchat, jeudi. Il faut dire qu’il y a bien peu de certitudes dans l’organisation d’événements en temps de pandémie.

En janvier, dans le flou quant aux règles sanitaires qui seraient en vigueur cet été, Gestev avait décidé d’ouvrir les inscriptions pour deux courses, le demi-marathon de Lévis et le marathon de Québec. Ce dernier a été annulé en juin en l’absence de soutien financier de la Ville de Québec. Mais à quelques jours du demi-marathon, organisateurs et participants peuvent souffler. La course aura bel et bien lieu.

Record de participation

Pour accueillir un maximum de participants dans le respect des mesures sanitaires, le demi-marathon se déroulera pour la première fois sur deux jours. Les courses de 2 km, 5 km et 10 km auront lieu samedi, tandis que le départ de celle de 21,1 km sera donné dimanche matin.

Les marathons de Montréal, Québec et Rimouski étant tous annulés cet été, les amateurs de longue distance se rabattent sur les demi-marathons. Sur près de 5000 participants, en fin de semaine, plus de 2800 sont inscrits au 21,1 km. Un record!

Des milliers de personnes ont participé au demi-marathon de Lévis.

Distanciation oblige, on ne verra pas de départ de masse, dimanche, comme celui-ci, en 2019.

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Limiter les rassemblements

Comme un maximum de 500 coureurs est permis sur les points de départ et d’arrivée, chaque course a été divisée en plusieurs vagues. Le demi-marathon, par exemple, est divisé en six vagues espacées dans le temps avec un premier départ à 7 h 30 et un dernier départ à 10 h 30, relate Marianne Pelchat.

Les spectateurs ne pourront d’ailleurs pas attendre les coureurs pour les féliciter au point d’arrivée, au Juvénat Notre-Dame. On leur dit d’aller n’importe où ailleurs sur le parcours.

Un calibre toujours relevé

La dernière édition du demi-marathon de Lévis avait été celle des coureurs internationaux. Le Kényan Kipsang Ezekiel et la Rwandaise Salome Nyirarukundo avaient survolé la course de 21,1 km chez les hommes et chez les femmes, établissant des records de parcours.

Si elle ne s’attend pas à voir le temps de 1 h 06 min 04 s de Kipsang Ezekiel tomber dimanche, Marianne Pelchat promet tout de même une course relevée chez les coureurs d'élite. La course fera office de championnat québécois de demi-marathon, cette année. Les meilleurs coureurs de fond de la province y seront, dont le champion en titre de la Coupe Québec Viens Courir, François Jarry.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !